En bref - La p'tite vedette et ses écrits

C'est salaud et, forcément, ça fait rire. Objet cynique du paysage artistique montréalais, Le Cabaret bio dégradable reprend du service dès ce soir en ville dans le cadre du festival Juste pour rire.

Concept éprouvé depuis plus d'un an au Café Cléopâtre du boulevard Saint-Laurent, cette création littéraire et comique met en scène des comédiens dans le vent, Mathieu Grondin, Geneviève Brouillette, Ève Duranceau, Sylvain Larocque, Pierre-Luc Brillant, lesquels, à tour de rôle, débarquent sur scène afin de lire sérieusement des extraits de biographies de vedettes d'ici. Le tout pour mieux faire rire. Martin Stevens, avec son «bad trip» de drogue, Elisabetta, une ex de l'émission Loft Story, avec son humilité, etc. L'humiliation se joue jusqu'au 19 juillet à L'Astral, cette salle de la nouvelle Maison du Festival.