Bonne fête au CCA

Plus de 500 personnes ont célébré le 20e anniversaire de l'ouverture du Centre canadien d'architecture (CCA) au public et Phyllis Lambert (au centre), son directeur fondateur et président du conseil des fiduciaires, hier soir, à l'occasion du grand bal annuel de l'établissement culturel au rayonnement international.

«Ce qu'il y a de vraiment important pour nous, c'est de constater qu'une seule personne a doté Montréal d'une institution qui fait partie de son identité et qui donne une voix à l'architecture», a affirmé le premier ministre du Québec, Jean Charest, que l'on voit ici avec Mme Lambert et Louis Vachon, président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada. L'événement, auquel se sont fait un devoir de participer entres autres le maire de Montréal, Gérald Tremblay, le chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, et de nombreuses personnalités culturelles et du milieu des affaires, a permis au CCA d'amasser la rondelette somme de 822 000 dollars. Des revenus qui serviront notamment à financer les activités de son centre de recherche et à assurer la pérennité de sa programmation, et ce, en pleine crise économique. «Il s'agit de votre CCA, il vous revient à la fois d'en tirer parti et d'en prendre la responsabilité», a déclaré Phyllis Lambert. «Le CCA est plus pertinent que jamais, comme l'est son objectif d'améliorer, grâce à la connaissance et à la compréhension, la qualité de l'environnement bâti.»

À voir en vidéo