15e festival Mémoire et Racines - En avant la tradition!

Avec son emplacement sur le bord de la rivière l'Assomption, son cabaret, ses ateliers, ses grands concerts et ses soirées de danse, il n'y a pas plus convivial. Et pour sa 15e édition, le festival Mémoire et Racines revient du 22 au 26 juillet au centre-ville de Joliette et au parc Saint-Jean-Bosco de Saint-Charles-Borromée. Au programme: 150 artistes et 85 représentations.

«Le festival a débuté avec des artistes locaux qui venaient jouer bénévolement. De fil en aiguille, l'événement a attiré des artistes des autres régions du Québec, puis du Canada, des États-Unis et du monde. On parle maintenant d'un véritable festival international», raconte Michel Bordeleau, Charbonnier de métier, Mononcle de statut et porte-parole de l'événement.

La programmation? Comme toujours, de haut niveau. Le concert d'ouverture regroupe la Volée d'Castors et la Sinfonia de Lanaudière dans un spectacle inédit. D'autres artistes à découvrir dans le cadre des grands concerts? Bette & Wallet, l'excellent duo de Québec qui partage la scène avec Galant tu perds ton temps, fort d'un splendide nouvel album. Le folk mondial du duo Paul Marchand et Laurie Hart. Le trad intergénérationnel de Daniel et Louis-Simon Lemieux. Le trad sauvage de Réveillons! Le retour de Norouet.

Des découvertes extérieures majeures? Crooked Still un très fort groupe de dark folk et de old time américain; The Foggy Hogtown Boys, un quintette ontarien de bluegrass coloré de old time et de honky-tonk. Des porteurs de tradition? Jean-Paul Guimond, Édouard Richard et Yvon Mimeault. Des surprises? Les Poules à Collin, les Bleu Pelouse et la Foulée.

***

Collaborateur du Devoir

***

- Renseignements: www.memoireracines.qc.ca.