Financement des festivals - Ottawa confirme une aide de 100 millions

Disant vouloir faire du Canada le premier choix des touristes du monde entier, le gouvernement Harper consacrera à l'aide aux grands festivals 100 millions de dollars dans les deux prochaines années. Les premiers chèques seront signés dès cet été, chacun pouvant aller jusqu'à un maximum de trois millions.

«Nous voulons faire en sorte que les visiteurs étrangers songent tout d'abord au Canada quand ils envisagent de faire un voyage à l'extérieur de leurs pays», a dit la sénatrice conservatrice Andrée Champagne en dévoilant les détails du nouveau Programme de manifestations touristiques de renom, hier matin, à Montréal, pendant que la ministre d'État au Tourisme, Diane Ablonczy, faisait de même à Toronto.

La mesure de 100 millions avait été annoncée dans le dernier budget Flaherty.

À l'image de la philosophie du nouveau Fonds des médias du Canada, le gouvernement Harper veut en avoir pour son argent avec ce programme. Il vise à aider les événements annuels établis depuis au moins trois ans qui ont fait leurs preuves, et non les nouveaux projets qui donneraient, par exemple, dans l'expérimentation artistique.

Ottawa tient à remettre des sommes dès la prochaine saison touristique afin d'assurer son succès malgré la récession économique. Un fonds consacré à l'été 2009 est ainsi prévu.

«Je pense que la chose la plus encourageante pour tout le monde, c'est que les sommes seront distribuées rapidement, a déclaré Mme Champagne. On veut que les gens qui ont des festivals cet été soient en mesure de recevoir cette aide financière rapidement pour faire en sorte que leurs festivals soient encore plus accueillants pour un plus grand nombre de touristes.»

Dix grands événements ont d'ailleurs été directement invités par Ottawa à présenter des demandes d'allocation, dont trois au Québec, soit le Festival international de jazz de Montréal, le festival Juste pour rire et le Festival d'été de Québec. Mais bien d'autres sont aussi admissibles et peuvent présenter leurs requêtes.

La suite des choses

Outre les fonds accordés immédiatement pour les manifestations de l'été 2009, il y aura deux autres tranches de financement, a mentionné Mme Champagne.

Le premier volet vise les manifestations déjà connues à l'échelle internationale et qui attirent au moins 250 000 visiteurs. Les allocations versées peuvent atteindre trois millions.

Là encore, «on parle vraiment de festivals qui sont récurrents, a insisté la sénatrice. [...] Ce n'est pas pour aider un nouveau festival qui arriverait».

Le second volet a pour objectif d'aider les événements de plus petite envergure qui attirent tout de même au moins 50 000 visiteurs. Ses allocations peuvent s'élever jusqu'à un million.

D'après La Presse canadienne

À voir en vidéo