Les Violons du Roy roderont leur concert de Carnegie Hall à Montréal

Bernard Labadie a dévoilé le programme élaboré pour le 25e anniversaire des Violons du Roy. Le Messie de Haendel et l'Oratorio de Noël de Bach seront présentés à Montréal avant les concerts du 11 et 12 décembre à Carnegie Hall.

Les Violons du Roy ont donné leur premier concert le 14 octobre 1984 à Québec. Vingt-cinq ans plus tard, augmentés de la Chapelle de Québec, ils seront les hôtes du Carnegie Hall de New York. Avant ces rendez-vous, les deux oeuvres à l'affiche seront présentées à l'église Saint-Jean Baptiste à Montréal.

Il s'agit du Messie de Haendel et de l'Oratorio de Noël de Bach qui seront à l'affiche les 8 et 9 décembre. À occasion exceptionnelle, solistes exceptionnels: Rosemary Joshua, David Daniels, Jan Kobow, Joshua Hopkins et Andrew Foster-Williams. Le Messie sera également donné au Walt Disney Hall de Los Angeles. Le début de l'aventure aura lieu à Québec, avec des concerts les 3 et 4 décembre.

Les Violons du Roy, qui n'ont toujours pas trouvé de port d'attache dans la métropole, donneront par ailleurs pendant leur saison deux concerts à la salle Pollack et deux à la salle Claude-Champagne. La situation risque de perdurer. Bernard Labadie regrette le «manque crucial d'une salle de concert de 1000 places à Montréal», un manque que la salle de l'OSM ne comblera pas. «C'est pourtant cette salle intermédiaire qui bénéficierait au plus grand nombre d'organismes — Violons du Roy, Arion, I musici, Les Idées heureuses, etc. — et instantanément», constate le chef.

À l'Université McGill, le 16 octobre, Bernard Labadie dirigera le contre-ténor vedette Andreas Scholl dans des airs de Haendel. À la fin de la saison, le 10 juin, avec le pianiste Jeffrey Kahane, Les Violons du Roy et leur chef ont programmé une soirée Mozart, avec le Concerto pour piano no 27 et les Symphonies no 33 et 40.

À l'Université de Montréal, le 24 avril, les mélomanes découvriront un phénomène, le flûtiste à bec Maurice Steger, que l'on peut entendre sur des disques Harmonia Mundi. Vertiges garantis dans Telemann, Vivaldi et Geminiani. La salle Claude-Champagne accueillera également le concert-bénéfice du 14 mai, lors duquel la Chapelle de Québec chantera les Liebeslieder-Walzer de Brahms.

À Québec seront programmés, outre un concert Telemann le 29 janvier, le Stabat Mater de Boccherini avec Shannon Mercer le 1er avril et deux concerts de musiques du XXe siècle confiés à Jean-Marie Zeitouni. Une série de quatre rendez-vous Rencontres da camera, permettra d'entendre, au Palais Montcalm, les musiciens des Violons en solistes, série à laquelle s'ajoutent des concerts du matin et de l'après-midi.

- Renseignements: 418 692-3026 ou www.violonsduroy.com.

À voir en vidéo