Nouveaux médias - Appel aux fournisseurs d'accès Internet?

Gatineau — Aux audiences du CRTC sur les nouveaux médias, hier, c'était au tour du ministère de la Culture de l'Ontario de venir demander que les fournisseurs d'accès Internet soient appelés à faire une contribution financière au développement du contenu dans Internet et dans les nouveaux médias.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) tient depuis le 17 février des audiences sur les nouveaux médias et le contenu canadien, audiences qui prendront fin demain.

Hier, la ministre de la Culture de l'Ontario, Aileen Carroll, a suggéré de mettre à contribution les fournisseurs d'accès Internet. Elle n'a toutefois pas voulu avancer de chiffres. La ministre ne veut pas que les sommes qui seraient mises à la disposition des nouveaux médias le soient au détriment des télévisions et des radios traditionnelles. Et elle tient à ce que les producteurs indépendants y aient aussi accès.

Jusqu'ici, d'autres intervenants ont évoqué une somme de 100 millions provenant de ces contributions privées.

Annonceurs et LNH

L'Association canadienne des annonceurs, de son côté, a souligné que la publicité vidéo en ligne «ne fait que commencer au Canada et elle a besoin de temps», a lancé Bob Rheaume, vice-président aux politiques et à la recherche. Il a demandé que l'exemption de la réglementation pour les nouveaux médias demeure.

De son côté, la Ligue nationale de hockey s'est aussi portée à la défense de cette exemption dont bénéficient les nouveaux médias. «L'absence de réglementation a aidé à assurer une plus grande diversité», a soutenu Robert Hawkins, de NHL Media.

À voir en vidéo