En bref - Jutra : nominations fantômes erronées

Hier, le conseil d'administration des Jutra apportait un démenti à des informations publiées dans La Presse d'hier, qui dévoilait une liste de nominations parallèles, établie par un jury de professionnels à la demande du conseil à des fins exploratoires et internes.

À l'Académie des Jutra, on assure que plusieurs de ces informations sont erronées et la liste, en partie fausse. Rappelons que la semaine dernière les nominations officielles aux Jutra, qui couronnent les artisans du cinéma québécois, avaient été très contestées, notamment à cause de l'absence de Tout est parfait, d'Yves-Christian Fournier, dans la course au meilleur film. Or les nominations informelles divulguées par La Presse l'incluaient dans cette catégorie, tout comme Un capitalisme sentimental d'Olivier Asselin. D'autres nominations officielles contestées, celle de Michel Côté dans la catégorie meilleur acteur, celle de l'Américaine Susan Sarandon comme meilleure actrice, n'apparaissaient pas sur cette liste fantôme. Et François Papineau, exclu de la course officielle comme meilleur acteur malgré son admirable prestation dans Papa à la chasse aux lagopèdes de Robert Morin, y figure, toujours selon les données de La Presse, contestées en haut lieu. Mais le conseil d'administration fait bel et bien établir des nominations parallèles (c'était le cas l'an dernier aussi), manifestement pour mieux évaluer le système de mises en nomination, les votants se limitant à leur catégorie professionnelle. À l'Académie, on rappelle que les nominations officielles, dévoilées la semaine dernière, sont les seules valables et légitimes.

À voir en vidéo