En bref - Visa refusé

Le journaliste et critique de théâtre iranien Ashkan Ghafaradli s'est vu refuser un peu plus tôt cette semaine le visa de l'ambassade canadienne en Iran qui lui aurait permis de participer au séminaire organisé par l'Association internationale des critiques de théâtre (AICT) dans le cadre du festival ManiganSes, à Jonquière.

Dix autres critiques venant de Corée, d'Inde, de Turquie, du Portugal, de République tchèque, de Hongrie, du Canada anglais (deux) et du Québec (deux) seront du stage. D'après les courriels échangés, il semble que les fonctionnaires de l'ambassade aient craint de voir le critique iranien, à son premier voyage international, rester au Canada après l'événement. Ce que nie évidemment le journaliste.

À voir en vidéo