Un concert de McCartney en Israël

Londres — L'ex-Beatle Paul McCartney donnera un concert à Tel-Aviv en septembre, 43 ans après avoir été privé de concert par les autorités israéliennes, a-t-il annoncé sur son site Internet.

Le musicien britannique jouera à Hayarkon Park le 25 septembre pour un concert intitulé Friendship First, ou «l'amitié avant tout». Ce concert fait partie d'une série de concerts que sir Paul donne cette année dans des lieux où il ne s'est jamais produit auparavant. «J'ai entendu beaucoup de bonnes choses sur Tel-Aviv ou Israël, mais entendre est une chose et le vivre soi-même en est une autre. Ce sera un moment exceptionnel et une grande soirée», a déclaré Paul McCartney.

Sir Paul a failli se produire par deux fois en Israël dans le passé. À l'apogée de la beatlemania au milieu des années 1960, les Beatles devaient y donner un concert, mais le producteur n'avait pu réunir assez de fonds. Le groupe avaient alors sollicité une aide du gouvernement israélien, mais celle-ci avait été refusée par des responsables qui estimaient qu'ils allaient corrompre la jeunesse.