Musée - New York envahi par les superhéros

New York — Un groupe de superhéros a envahi les principales institutions culturelles de la ville de Gotham, injectant des couleurs vives et des images populaires dans les vénérables couloirs du Metropolitan Museum of Art, à New York. Ne craignez rien, toutefois. Ils viennent en paix.

Superman, Batman, Wonder Woman et le héros de l'heure, Iron Man, ont été recrutés par le Costume Institute pour illustrer les univers parallèles qu'habitent les créatures fantastiques dotées de pouvoirs surnaturels et les dessinateurs de mode qui habillent le commun des mortels.

«Les superhéros traitent de questions corporelles, d'identité et de transformation, ils permettent de réaliser ses fantasmes et de se transformer en qui on veut et en ce qu'on veut, explique le curateur du Costume Institute, Andrew Bolton. Toutes ces choses se retrouvent aussi au coeur de la mode.»

L'exposition Superheroes: Fashion and Fantasy commence avec un examen de Superman, le premier superhéros moderne, apparu en 1938. Il représentait le bien et le patriotisme à une époque où le public américain était aux prises avec la Grande Dépression et où il se préoccupait de la situation en Europe à l'aube de la Deuxième Guerre mondiale.

Ceux qui cherchent une mode sexualisée n'auront qu'à visiter la section Catwoman. En plus du saisissant costume noir porté par Michelle Pfeiffer en 1992 dans Batman Returns, on retrouve des tenues de style dominatrix conçues par Mugler et Dolce & Gabbana.

Un des costumes les plus spectaculaires se retrouve aux côtés de mutants comme les X-Men: une robe multicolore dessinée par Mugler, dont le haut, d'inspiration aviaire, se transforme en amphibien à la hauteur du corset, avant de s'achever en beauté sur un bas ressemblant à une sirène.

Mais la mode contemporaine a surtout été influencée par Superman et Spider-Man. Dans les sections consacrées à chacun, on retrouve non seulement les costumes qui les ont rendus célèbres au cinéma, mais aussi des vêtements qui s'en inspirent. Pour Superman, il y a la robe Moschino, pendant que de nombreux designers ont élaboré des robes à motifs de toile d'araignée.