L'audace en mouvement

La 9e édition du Festival de danse du Canada nous offre un menu plein d'étoiles du 7 au 15 juin à Ottawa. La grande biennale de la danse canadienne réunira encore une fois artistes, interprètes et chorégraphes de renommée nationale et internationale pour célébrer un univers qui s'enrichit de nouvelles saveurs et se surpasse d'année en année: celui de la danse contemporaine. Les créateurs semblent s'être donné un mot d'ordre: «originalité».

Ce sera elle la reine de ces 40 spectacles, dont une quinzaine présentés en avant-première mondiale.


Le Festival débutera avec la crème de la danse contemporaine, des entrées qui s'adressent à des palais très finsÉ Au choix, The Satie Project des Dancemakers, une oeuvre épicée et puissante du chorégraphe Serge Bennathan, ou bien Étude n°1 et Des feux dans la nuit de Marie Chouinard, un délice fluide et avant-gardiste. En plat de résistance, on dévorera la nouvelle oeuvre de Lola Dance, subtile et complexe, pour enchaîner sur Beauty et Elsinore, au goût si différent et au mélange sensible-satirique. En accompagnement, on a que l'embarras du choixÉ Ancrée dans une réalité poétique, Scènes d'intérieur, la nouvelle création de Sylvain Emard ou encore Tensions, aux notes tragiques-urbaines d'un Paul-Anfré Fortier. Prenez le temps de digérer un peu avant d'attaquer Revealed by Fire et Field: Fiction, les chorégraphies expérimentales de Lata Pada, un mélange de thèmes universels et de multimédiaÉ Et gardez-vous une place de choix pour Persephone's Lunch de Christopher House, et surtout pour Luna de O Vertigo et le provocant Amour, Acide et Noix du québécois Daniel LéveilléÉ


Enfin, en dessert et pour clore ce festival, la cerise sur le gâteauÉ, une soirée de gala qui offre trois prestations de haut niveau: A Delicate Battle du Ballet national du Canada, chorégraphiée par le talentueux et surréaliste Matjash Morewski, Petrouchka, signé Dominique Dumais ainsi que l'envoûtant Schubert de John Alleyne, deux oeuvres interprétées par le Ballet British Columbia.


La cuvée 2002 du Festival présente quelques nouveauté intéressantes dans son programme, parmi lesquelles le Programme sur la connaissance de la danse, qui permet à des spécialistes, artistes et critiques de danse reconnus de se réunir pour discuter des grandes questions de l'heure dans le monde de la danse contemporaine. Le Festival a également pensé aux jeunes et aux enfants, avec des chorégraphies spécialement conçues pour eux.


Cette 9e édition du Festival, à l'image d'un festin que l'on déguste, promet des moments de passion, de grâce, de poésie, de questionnement. Bref, la danse sera là pour nous rappeler que nous sommes avant tout des êtres humains marqués par nos propres expériences, et que nos émotions trouveront sûrement un écho parmi les quelques corps qui prendront vie sur scèneÉ





FESTIVAL DANSE CANADA


Du 7 au 15 juin


(613) 231-2872


www.canadadance.ca