Décès de Robert L'Herbier, un ancien pilier de TVA

Robert L'Herbier, ancien chanteur, auteur-compositeur, animateur et pionnier de Télé-Métropole, est décédé mardi soir à l'âge de 86 ans des suites d'une longue maladie à la Cité de la santé, à Laval.

Né Samson à Lévis, près de Québec, M. L'Herbier avait débuté sa carrière à la radio à la fin des années 1930 en tant qu'annonceur et chanteur. Il adopta vers la même époque le nom d'artiste de L'Herbier.

Au cours des années 1940, il a été chanteur, pianiste, arrangeur et chef d'orchestre à la station CHLT de Sherbrooke et fut également, à Montréal, de l'équipe des «Joyeux Troubadours» à la radio de Radio-Canada.

Toujours dans les années 1940, il a enregistré la chanson à succès de Francis Lopez «Heureux comme un roi». Parmi ses plus grands succès sur disque figure également la chanson de Charles Trenet «Douce France». Il est un des cofondateurs d'un magazine orienté sur la radio et la chanson: «Radio '49».

Robert L'Herbier a fait ses débuts à la télévision dans l'émission Show Time, animée par Robert Goulet, à Toronto. Il a par ailleurs coanimé une émission de télévision à Radio-Canada avec son épouse de l'époque, Rolande Désormeaux — décédée en 1963.

En 1960, il entra au service de la nouvelle station CFTM-TV (maintenant TVA), mettant fin à sa carrière de chanteur et, en 1961, il en fut nommé directeur des programmes. Trois ans plus tard, il est devenu assistant-gérant de CFTM-TV.

Au moment de prendre sa retraite, il était vice-président de Télé-Métropole, entreprise pour laquelle il est demeuré consultant pendant quelques années par la suite.

Robert L'Herbier laisse dans le deuil sa conjointe, Gabrielle Roy-L'Herbier, son fils Benoît et sa fille Manuelle. Il avait perdu un fils, François, il y a quelques années.

À voir en vidéo