Toutankhamon dévoile enfin son visage

Le corps de Toutankhamon a été entièrement enroulé de bandes de lin, ne laissant apparaître que le visage du pharaon. Seule une poignée d’experts avaient pu voir son visage jusqu’à ce jour, qui marque le 85e anniversaire de la découverte de s
Photo: Agence Reuters Le corps de Toutankhamon a été entièrement enroulé de bandes de lin, ne laissant apparaître que le visage du pharaon. Seule une poignée d’experts avaient pu voir son visage jusqu’à ce jour, qui marque le 85e anniversaire de la découverte de s

Louxor — Le visage de Toutankhamon, l'enfant-pharaon au célèbre trésor funèbre, a été révélé hier au public pour la première fois depuis sa mort il y a plus de 3000 ans.

La momie du pharaon a été déplacée du sarcophage où elle reposait, dans sa tombe, et déposée non loin de là dans une vitrine en plexiglas disposant d'un système de contrôle d'humidité et de température pour la protéger des aléas climatiques et des bactéries apportées par les visiteurs.

Le corps a été entièrement enroulé de bandes de lin, ne laissant apparaître que le visage du pharaon. «Le visage du garçon d'or est extraordinaire. Il y a de la magie et de la beauté, et ses dents de lapin ressemblent à celles du reste de sa famille», lance le secrétaire général du Conseil supérieur des antiquités égyptiennes Zahi Hawass, en regardant la momie.

Seule une poignée d'experts avaient pu voir le visage du pharaon jusqu'à ce jour, qui marque le 85e anniversaire de la découverte de sa tombe, le 4 novembre 1922, par le Britannique Howard Carter.

Un visage en silicone de Toutankhamon avait été reconstitué par des spécialistes égyptiens, français et américains en 2005. Les experts avaient aussi passé la momie au scanner et une équipe de radiologues avait réalisé la première image numérique de synthèse du visage du jeune roi.

Sa momie est la seule dépouille royale reposant encore dans cette vallée.

«La momie était menacée d'être réduite en poudre à cause du nombre de visiteurs», a déclaré M. Hawass aux journalistes. «Elle avait été endommagée par Carter, qui a utilisé des outils aiguisés pour extirper le masque en or et l'a placée plusieurs heures au soleil brûlant dans l'espoir de voir le masque se détacher», a-t-il ajouté.

«Placer la momie dans cette vitrine fera vivre éternellement le pharaon d'or», a-t-il encore dit.

Le directeur de la Vallée des Rois, Moustafa Wazery a précisé, de son côté, que «près de 350 visiteurs visitent la tombe chaque jour. Ils apportent humidité, chaleur et bactéries dues à la transpiration».

«Dans cette vitrine, la momie sera dans un climat idéal de 25ûC avec 35 % de taux d'humidité», a-t-il ajouté.

Proclamé pharaon à l'âge de neuf ans, Toutankhamon a été rendu célèbre par son trésor funéraire rutilant d'or, notamment le masque de la momie pesant onze kilos en or massif incrusté de lapis lazuli et de pierres semi-précieuses.

Lors de la découverte de la tombe de Toutankhamon, le pharaon était enseveli dans trois cercueils gigognes, dont un en or massif. «Toutankhamon avec son trésor rapporte à l'Égypte 13 millions de dollars chaque six mois», selon M. Hawass.

Les spécialistes égyptiens avaient conclu en 2005 que la mort du jeune pharaon, décédé à l'âge de 19 ans, était due à une blessure à la jambe gauche, qui s'est rapidement gangrenée, et non d'un coup reçu sur la nuque.

La thèse de son assassinat a été fondée sur le fait qu'il avait été le dernier pharaon de sa dynastie.

«Dans sa blessure, se trouvaient des traces de résine utilisée dans la momification ce qui montre que la blessure l'a rapidement tué sans qu'il y ait eu besoin de la soigner», indique M. Wazery. «Nous sommes convaincus qu'il est mort de cette blessure, mais nul ne sera sûr à 100 % à moins que Toutankhamon revienne de l'au-delà et nous raconte lui-même les circonstances de sa mort», affirme, pour sa part M. Hawwas.

Toutankhamon a régné dix ans sur l'Égypte il y a 3300 ans. Il est considéré comme le 12e pharaon de la XVIIIe dynastie d'Égypte.