En photo: Lendemain de veille

Photo: Pascal Ratthé

Ravies d’avoir passé une nuit blanche, ces deux jeunes filles sortent tout juste du 17e Festival Black and Blue où elles ont dansé des heures durant sur les rythmes envoûtants de la musique techno.

Tout comme elles, ils étaient près de 12 000 «ravers» à avoir pris le Stade olympique pour un plancher de danse dans le cadre de cette grande fête bénéfice annuelle pour venir en aide aux personnes vivant avec le VIH-sida et à l’action communautaire gaie et lesbienne. Au moins deux personnes auraient été arrêtées pour possession et trafic de stupéfiants et huit autres se seraient vu interdire l’entrée du rave pour des raisons similaires.