En bref: Nouvelle mouture

Après un premier tour de piste en 1989 puis une première étude faisant état des coûts du projet, évalués en 1995 à 28 millions de dollars, l'idée d'un musée ou à tout le moins d'un centre d'exposition pour les arts de la scène a refait surface hier.

Cette fois-ci, c'est la présidente-directrice générale de la Bibliothèque nationale du Québec (BNQ), Lise Bissonnette, qui a fait savoir par voie de communiqué qu'un groupe de travail était formé pour «évaluer la pertinence d'un projet de centre d'exposition multidisciplinaire consacré aux arts de la scène et aux arts vivants ainsi qu'au design industriel». Le ministère de la Culture et des Communications et celui des Affaires municipales et de la Métropole financent chacun le projet à hauteur de 67 500 $, et la BNQ, qui «supervise l'étude tout en explorant la synergie avec son propre développement», y investit 15 000 $, pour un budget total de 150 000 $. Lise Bissonnette et Serge Turgeon, président de la Société pour le développement du Musée des arts du spectacle vivant (SDMASV), coprésident le groupe.