Médias - Le prix Jules-Fournier à Robert Lévesque

Plusieurs prix importants de journalisme ont été décernés cette fin de semaine, lors du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Ainsi le prix Jules-Fournier, décerné annuellement par le Conseil supérieur de la langue française, a été accordé cette année à Robert Lévesque, collaborateur à l'hebdomadaire Ici Montréal, «pour la qualité de ses textes, pour son vocabulaire précis et pour son style vigoureux».

Quant au prix Raymond-Charette, décerné également par le Conseil supérieur de la langue française pour la qualité de la langue dans les médias électroniques, il a été accordé à Claude D'Astous de l'émission Découverte à Radio-Canada «pour son talent de vulgarisateur hors pair, pour la rigueur des exposés qui forment la trame de ses reportages, et pour la vivacité de son style».

Les prix Judith-Jasmin pour les meilleurs reportages de l'année ont également été décernés cette fin de semaine par la FPJQ elle-même.

Dans la catégorie presse écrite, c'est André Noël de La Presse qui a reçu le prix pour sa série Le réseau Montréal sur la filière terroriste dans la métropole, «une série remarquable et très fouillée qui a permis de faire la lumière sur un aspect inédit des attentats du 11 septembre 2001».

Une mention a également été accordée au journaliste Aaron Derfel et au photographe John Kenney de The Gazette pour le reportage Vital Signs.

Dans la catégorie presse électronique le prix Judith-Jasmin a été accordé à la journaliste Alexandra Szacka et au réalisateur Karl Parent pour le reportage Jeux d'enfants diffusé à Enjeux à Radio-Canada, pour «la grande qualité des témoignages des jeunes victimes d'intimidation et l'excellente synthèse de ce problème méconnu au Québec».

Une mention a également été accordée à la journaliste Anne Panasuk et à la réalisatrice Kristina von Hlatky pour leur reportage Projet innocence présenté à Zone libre.