En bref - Une pétition pour sauver Parachute

Une pétition mise en circulation hier sur le Net (passerleflambeau@yahoo.ca) demande d'«assurer la survie de Parachute», la revue d'art menacée de disparition par décision de sa directrice. La pétition est mise en circulation par Johanne Lamoureux, professeure en histoire de l'art de l'Université de Montréal qui a longtemps oeuvré au sein de la publication, l'historienne de l'art Marie-Ève Charron et le doctorant Eduardo Ralickas, qui y travaillaient tous deux jusqu'à récemment.

Thérèse St-Gelais de l'UQAM se joint au trio. «Nous croyons que le temps est venu de demander à la direction actuelle de passer le flambeau tout en lui disant merci pour les années qu'elle a consacrées à la revue, dit le texte. Ce faisant, et avec l'appui du conseil d'administration seul décideur en cette matière, une nouvelle direction pourrait ainsi s'attaquer au nécessaire redressement financier, réaffirmer la ligne éditoriale de Parachute, consolider les bases d'une collaboration entre le milieu local et le milieu international, et assurer son développement tant sur le plan artistique qu'administratif; en somme, lui insuffler une impulsion nouvelle.»