Pour se tenir au chaud

C'est devenu la tradition depuis cinq ans.

Des écrivains, journalistes et autres personnalités québécoises mettent aux enchères un manuscrit signé de leur main, dans le but de venir en aide au Service d'hébergement Saint-Denis, qui accueille les jeunes en détresse. Au cours des dernières années, on a vu des pages manuscrites, signées de Marie Laberge, par exemple, s'envoler pour la somme de 1000 ou de 1500 dollars. Les éditions Boréal ont également cédé au Refuge tous les profits sur l'ouvrage qui résulte de cette opération, intitulé Ad Litteram, qui regroupe entre autres des textes de Margaret Atwood, de Michel Tremblay, de notre caricaturiste Garnotte ou de Pierre Foglia. Sur la photo, on voit dans l'ordre habituel Claude Léveillée, Marie Laberge, Dominique Pétin et Isabelle Richer.