Festival Juste pour rire - Dix ans de Comedia

Parce que été rime avec légèreté, les organisateurs de Comedia, le volet cinématographique du Festival Juste pour rire, proposent année après année un cocktail de longs et de courts métrages drôles et rafraîchissants. «On veut lier la comédie et l'humour en précédant certains films de petits numéros d'humoristes», a souligné André Verge, programmateur et producteur de l'événement, qui aura lieu du 13 au 23 juillet. Cette fois-ci, 85 films provenant de 14 pays composent le menu des dix ans de Comedia, qui seront célébrés en famille avec la projection du film d'animation Astérix et les Vikings en ouverture officielle.

Cette adaptation d'Astérix et les Normands sera immédiatement suivie de Camping, une critique sociale mettant en vedette l'humoriste français chéri des Québécois, Franck Dubosc, qui incarne un joyeux campeur dans cette sympathique comédie. En langue originale anglaise, deux longs métrages — Strangers With Candy de Paul Dinello et Clerks 2, la suite du film-culte de Kevin Smith — et un documentaire, 95 Miles To Go, avec Ray Romano, de la populaire série Everybody Loves Raymond, divertiront les fous du rire.

Le clou sera sans conteste OSS 117: Le Caire, nid d'espions, une comédie présentée en grande première canadienne qui relate les aventures d'Hubert Bonisseur de la Bath, sorte de James Bond français rigolo des années 50, interprété par nul autre que Jean Dujardin (Brice de Nice, Les Dalton). Quelque 75 courts métrages seront également projetés sur l'écran du Monument-National à travers divers programmes, dont «Tout court Québec!», «Eat my shorts» mais aussi «Total Crap III», qui promet des heures et des heures de mauvaise télévision d'ici et d'ailleurs. Juste pour rire, quoi.