Un festival rock britannique débarque à Toronto en septembre

Toronto — Un grand festival rock britannique déménage ses pénates à Toronto les 9 et 10 septembre, et prévoit s'élargir à Montréal l'année prochaine.

Le Virgin Festival, organisé par la compagnie de disques Virgin Records, présentera au parc des Îles de Toronto une quarantaine de groupes, de vedettes et d'artistes de la relève, notamment Massive Attack, les Flaming Lips et les Raconteurs. La sélection canadienne comprendra Sam Roberts, The Dears et Buck 65.

Le propriétaire du groupe Virgin, le milliardaire britannique Richard Branson, a fait l'annonce de la venue du festival hier dans le port de Toronto.

Le festival torontois s'inspire de son pendant anglais, qui en est à sa 11e mouture et qui constitue «le plus gros événement social du genre au Royaume-Uni pour un certain groupe d'âge», a expliqué M. Branson. D'ailleurs, les billets pour l'éditon britannique prévue en août se sont vendus en trois heures: Beck, Radiohead et Morrissey sont à l'affiche.

Plus de 50 000 amateurs sont attendus pour les deux jours de la fête torontoise, qui sera répartie sur deux scènes.

Baltimore, aux États-Unis, accueillira le festival le 23 septembre, tandis que Montréal et Vancouver sont dans la mire en 2007, a ajouté M. Branson.

Outre Massive Attack, les Flaming Lips et les Raconteurs, Gnarls Barkley, Alexisonfire, Wolfmother, Eagles of Death Metal, Thrice, The Hidden Cameras, K'Naan et Zero 7 défileront devant les spectateurs.

Les amateurs de danse trouveront aussi leur compte à Toronto, puisque des DJ de partout se produiront dans un lounge. Des aires de restauration et des expositions sont aussi prévues dans le périmètre, mais le camping ne sera pas permis cette première année.

Les billets seront en vente du 2 au 7 juillet dans les magasins Future Shop de la région de Toronto et par l'entremise du site Internet du détaillant. À compter du 8 juillet, ils seront aussi en vente dans le réseau Ticketmaster.