En bref: Des artistes s'engagent pour les droits et libertés

La Ligue des droits et libertés a trouvé de nouveaux alliés. Le 10 février prochain sera lancé le premier «Concert pour les droits et libertés», un rassemblement destiné à soutenir les activités de la Ligue.

La conteuse Joujou Turenne et Karim Benzaid, du groupe Syncop, ont lancé officiellement mardi ce nouveau partenariat. «La lutte pour les droits et libertés est aussi indispensable que n'importe quelle forme de prévention; il faut commencer à agir avant que les choses n'arrivent», a déclaré le chanteur d'origine algérienne. La première édition du concert se tiendra au théâtre Plaza en présence de nombreux artistes, tels que Karen Young, l'ensemble Acalanto, François Patenaude des Zapartistes, Syncop, Joujou Turenne, Maïa Davies et l'ensemble Les Voies ferrées.