• Serge Charbonneau - Inscrit 25 janvier 2008 02 h 18

    Le mensonge et les poissons...

    M. Truffaut, tel un joyeux poisson dans l'eau, soudainement devenue propre, s'en donne à coeur joie!
    Le rapport du Center for Public Integrity fait découvrir (sic) à quel point les Bush, Cheney, Rice, Powell et Wolfowitz ont menti!
    Des menteurs!

    Ils ont menti!
    Remarquez le temps du verbe!
    Il est au passé.

    Comme je disais, M. Truffaut s'en donne à coeur joie pour nous annoncer la mise en lumière de cet état de fait. Pourtant, il est l'un des premiers à répéter, ad nauseam, les mensonges que ces politiciens véreux peuvent vomir!
    M. Truffaut, tout comme M. Brousseau hier à la radio de Radio Canada, nous décrit les conclusions de cette étude avec une attitude savamment dosée de vierge offensée, de visionnaire du passé (mais... on savait tous... évidemment... ) et de sans tache!

    Mais M. Truffaut, tout comme M. Brousseau, s'applique à employer le passé.
    Ils sont totalement incapables de présenter cette réalité comme une pratique courante, constante et très d'actualité.

    On nous a menti, oui et après... c'est bien de le dire haut et fort. Il faut dénoncer ces mensonges du passé, mais on doit surtout dénoncer les mensonges du présent.

    ON NOUS MENT !

    Les verbes ne doivent pas se conjuguer au passé, on doit utiliser le présent.
    ON NOUS MENT !

    Il est clair qu'on nous ment.
    J'essaie de le dénoncer quotidiennement. LA DÉSINFORMATION !

    LA MANIPULATION DE L'OPINION !

    Et très souvent M. Truffaut y participe activement.
    Ces discours contre les gouvernements humanistes sud-américains.
    Ces discours de justification de régime corrompu comme celui de Musharraf.
    Ces discours masquant les conditions de vie indignes des femmes d'Arabie Saoudite.
    Ces discours de dénigrement TOTAL de Poutine.
    Ces discours de dénigrement TOTAL de la Birmanie. (Je dis bien TOTAL, parce que, bien entendu, que ce président et ce gouvernement ont des lacunes visibles. Mais le dénigrement TOTAL et sans nuance est exagéré et cache aussi des mensonges et de l'hypocrisie.)
    Ces discours de justification de tueries (Bombardements massifs où l'on tue tout ce qui vit) ou de tolérance d'atrocités (prisons de Guantanamo, d'Abou Grahib).

    Toutes ces judicieuses questions concernant les attaques du 11 septembre, dont on ne parle pas. Tout ce dossier qu'on évite scrupuleusement.
    Non. On persiste à masquer la réalité.

    On nous a menti et ON NOUS MENT QUOTIDIENNEMENT !

    Où sont donc ces éditoriaux qui posent des questions embarrassantes?
    Où sont donc ces chroniques qui sèment le doute sur les propos de ces "honnêtes" (sic) politiciens?
    Où sont donc ces chroniques où l'on s'offusque que l'on bafoue à ce point la dignité humaine?
    Je ne les vois pas, M. Truffaut.

    Ce que je voie, ce sont des textes qui s'offusquent TERRIBLEMENT de ce gros kâlisse de Chávez.
    Des textes où l'on dénonce ces gouvernements qui malmènent ces pauvres (sic) compagnies qui exploitent et appauvrissent, ces Africains, ces Sud-Américains.
    Je vois des textes qui justifient ce bon et surtout, démocratique dictateur Musharraf.
    On entend, en manchette, les propos de "l'Honorable" (sic) Karzaï.
    Tous des Honorables (sic)! Bush, Rice, Cheney, Karzaï, Musharraf, Blair, Sarkozy, Uribe, Aznar, Fox (même si ces deux derniers ont quitté l'actualité).
    Il y a les "Honorables", les sans taches, qui nous abreuvent de leurs discours de vérité, et il y a les déchus, avec en tête de liste, ce gros verrat de Chávez, qui a même détrôné son père spirituel, Castro, ce Moralès, vendeur de coca, ce Ortega, violeur fourbe et hypocrite qui joue le converti, ce Correa, ce Colom dont on va nous démontrer la fourberie l'an prochain avec tous les pleurs de ce pauvre peuple guatémaltèque qu'il aura amèrement déçu, ce Poutine, arrogant et dictateur, ces Chinois, ce Odinga, cette Cristina, la femme de l'autre pas mal "chum" avec le gros Chávez, ce Kadhafi, ces FARC, toujours "marxiste" et TOTALEMENT terroriste... Ah! La liste est longue, j'en oublie sûrement!

    Eh bien! Ces listes de bons et de méchants, elle est établie et maintenue comme du noir opaque et méchant et du blanc éclatant, sans tache, par ces menteurs.
    Ce sont ces menteurs qui mènent l'opinion du bon peuple.
    Aider par qui? Par ces illuminés de chroniqueurs qui reprennent leurs mensonges et en font des vérités ABSOLUES.

    Combien parmi vous, sont convaincus que Chávez est un crosseur?
    Pratiquement la totalité. Pourquoi? Parce qu'on vous l'a dit, on vous l'a répété sans cesse depuis des années et qu'un mensonge répété plusieurs fois, devient une vérité.
    Combien ont été se promener au Venezuela, dans Altamira et Mercedes, et ensuite dans les barrios et dans les campagnes rencontrer les campesinos?
    Personne, vous prenez ce que l'on vous vomit dans les oreilles pour du "cash".
    C'est révoltant.

    935 fois ils ont menti. Des milliers de fois, les médias ont repris leurs mensonges.
    Et encore aujourd'hui, ils mentent quotidiennement, et les médias reprennent en concert les mensonges et vous en font des vérités.

    Il faut cesser de prendre les opinions toutes faites.
    Il faut cesser de croire les mots. Il ne faut pas croire, il faut s'efforcer de voir.
    Il faut s'attarder à l'information factuelle. Les faits, les gestes, les morts, les armes, les budgets, l'occupation. Des éléments d'information qui parlent d'eux même.
    À qui paie le crime? À qui profite la guerre?
    À qui sert le dernier message de Ben Laden?
    À qui servent les menaces terroristes?
    N'est-il pas étrange qu'une organisation terroriste si perfectionnée qu'est Al Qaïda, passe plus de temps à faire des messages de menace, plutôt que de faire d'autres 11 septembre 2001 (les services secrets sont forts me direz-vous! Et le 11 septembre 2001, les services secrets étaient où? Les chasseurs intercepteurs étaient où? Les penseurs d'attaques terroristes n'avaient jamais pensé qu'un avion de ligne détournée, pouvait devenir une arme de destruction massive?).
    N'est-il pas étrange qu'on ait accordé cinq fois plus de budget pour une enquête sur les histoires de cul de Bill Clinton, que sur celle concernant la pire attaque terroriste de l'Histoire?

    Le mensonge, ce n'est pas du passé.
    C'est du présent.



    Serge Charbonneau
    Québec


    P.S.: Bien avant la sortie de l'étude menée par le Center for Public Integrity sur les mensonges de l'administration Bush, Ignacio Ramonet du Monde Diplomatique, écrivait en juillet 2003:
    "Armes d'intoxication massive: Mensonges d'État"
    ( http://www.monde-diplomatique.fr/2003/07/RAMONET/1 ).
    À lire si vous vous intéressez au mensonge.
    Nous n'avions nul besoin d'un rapport d'étude pour nous révéler que l'on nous mentait effrontément! Le simple bon sens et l'analyse des faits le montraient clairement.
    Certains le découvrent aujourd'hui... et ce qui est malheureux, c'est qu'ils l'auront oublié demain!

    À lire aussi les commentaires concernant l'article d'hier de Claude Lévesque,
    " Irak: Bush et son équipe ont menti 935 fois "
    (http://www.ledevoir.com/2008/01/24/173050.html )

  • Denis Delorey - Inscrit 25 janvier 2008 06 h 19

    Et ça continue...

    Le même manège est à se reproduire avec l'Iran, alors que la CIA certifie que l'Iran ne cherche plus à produire de l'armement nucléaire depuis longtemps, Bush et ses alliés martellent encore et toujours qu'il faut contrer la menace nucléaire que représente ce pays. Les mêmes mensonges, la même propagande, allons-y gaiement(et impunément)...

  • Gilles Bousquet - Inscrit 25 janvier 2008 08 h 02

    935 fois, mon père

    Comme Monsieur Bush est très religieux, cette étude va l'aider à bien se confesser à son pasteur ou directement à Dieu qui le conseille à tous les jours. Il va pouvoir dire : Je regrette d'avoir menti 935 fois, pardonnez-moi, praise de Lord, alleluia, amen ! ll y a bien eu, à cause de ça, quelques centaines de milliers de morts collatéraux, ça ne compte presque pas puisqu'ils étaient parents avec de vilains méchants qui n'aimaient pas les États-Unis et le Dieu des chrétiens.

  • Jean-François Couture - Inscrit 25 janvier 2008 08 h 23

    Et leur version du 9-11... Du "cash" ?

    NOTE : M.Truffaut nage en eaux troubles quand il commente sur la vérité. Lui qui s'est fait "pogner " les culottes à terre et la main dans le sac du spin de la CIA et s'est fait brutalement ramasser par le lectorat du Devoir.

    Un épisode probant qui illustre combien certains journalistes sont facilement victime de désinformation et combien nombre d'entre eux ont les yeux rivés sur leur carrière et hypothèque plutôt que sur la vérité.

    Dégustez l'épisode ici..

    Chavez l'irrationel !
    http://www.ledevoir.com/2007/12/07/commentaires/07

    Truffaut l'irrationel !
    http://www.ledevoir.com/2007/12/07/167596.html

    Mais revenons à nos moutons du 9-11 !

    Avant de me traiter de conspirateur schizoïde SVP lisez le bouquin d'Éric Laurent (un dangereux hurluberlu s'il en est un et franco en plus ;) "La Face Cachée du 11 Septembre".

    Plus rien n'est pareil depuis cette date fatidique nous régurgite en boucle Mindfuck Inc. et on a parfaitement raison de le souligner !

    La conspiration du SILENCE autour de ce dossier est ahurissante !

    «Les médias changent le monde et l'humanité avec. Ils sont l'usine où se fabrique le "réel"; ou ce qui en tient lieu; ou ce qui l'a remplacé. Nous ne sommes pas sûrs qu'il y a un autre côté de l'écran devenu le miroir du monde.» - Élisabeth Lévy

    Plus rien n'est pareil ?

    "On ne peut pas dire la vérité à la télévision: il y a trop de gens qui regardent" - Coluche

    Alors que la liste de citoyens, tout à fait respectables, qui questionnent intelligemment cet événement crucial s'allonge sans arrêt malgré le blocus médiatique et la campagne de sallisage en leur égard de la part de Mindfuck Inc.

    Un nombre croissant de patriotes américains se grattent encore la tête !
    http://www.patriotsquestion911.com/
    http://wanttoknow.info/officialsquestion911commiss
    http://www.wanttoknow.info/070618professorsquestio

    C'est 120 militaires seniors, membres des services d'intelligence, représentants de la loi et officiels du gouvernement qui sont flanqués par 290 ingénieurs et architectes, 60 pilotes et professionnels de l'aviation, 190 professeurs, 200 survivants et membres de la famille des victimes et , quand même 110 pros des médias et du divertissement qui ont pris la peine de poser tout haut LA question !

    Bush et Cheney ont-is aussi mentis à propos de 9-11 ?

    "A cynical, mercenary, demagogic press will produce in time a people as base as itself" - Joseph Pulitzer

    Parano ?

    Yes sir !

    ... et c'est tout à fait sain et normal quand on se fait mentir à répétition comme c'est le si explicitement le cas !

    "We are watching a poorly staged rendition of Wag the Dog , interpreted for the morbidly stupid and performed by the criminally insane." - Jules Carlysle

    Bonjour chez vous ;)

  • Gabriel RACLE - Inscrit 25 janvier 2008 08 h 38

    Tromperie, motus et bouche cousue

    Curieusement, l'histoire se répète maintenant au Canada. Mais est-ce si curieux et faut-il s'étonner des tromperies et des mensonges du gouvernement Harper? Quelques-uns étaient pourtant de taille, comme lorsqu'à la suite des allégations de torture des prisonniers afghans faites par l'Opposition, S. Harper osait prétendre que celle-ci prenait le parti des talibans.
    Mais il n'y a pas lieu de s'étonner, puisque l'on sait que M. Harper décalque la politique et les manières de faire de son voisin du Sud, le peu glorieux G.W. Bush. Or, une étude publiée mercredi par le Center for Public Integrity et le Fund for Independence in Journalism révèle ceci : «Le président Bush et sept hauts responsables de l'administration, dont le vice-président Dick Cheney, la conseillère à la sécurité nationale Condoleezza Rice, et le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld ont fait au moins 935 fausses déclarations dans les deux années après le 11 septembre 2001 sur la menace que présentait l'Irak de Saddam Hussein pour la sécurité nationale.»
    En suivant un tel maître à penser, on obtient les résultats que l'on commence à découvrir aujourd'hui. Le chef du NPD, Jack Layton, a raison : « C'est une tromperie. Quand un gouvernement commence à tromper le public et les membres du Parlement à propos d'une guerre, c'est très dangereux ». Et qui nous dit que ce n'est pas la pointe d'un iceberg? Une fois la confiance perdue, et elle a lieu de l'être, tout devient suspect.