Santé mentale

Quand la pandémie accentue la souffrance

Jamais auparavant la santé mentale n’aura autant été sur toutes les lèvres. La pandémie et tout ce qu’elle signifie en matière d’isolement, de manque de liberté, d’insécurité financière et psychologique, de peurs et d’incertitudes pèsent sur le moral des Québécois, qui tentent désespérément d’avoir accès à un spécialiste. Le temps d’attente dans le service public ne cesse d’augmenter et aujourd’hui, même dans le privé, il faut s’inscrire sur une liste avant de pouvoir trouver du soutien ou démarrer une thérapie. Ce cahier fait le point sur la situation tout en mettant en avant quelques solutions permettant de patienter sans trop souffrir ni encore moins sombrer.

Télécharger la version PDF