Religion

La foi au temps du confinement

La pandémie oblige cette année catholiques et juifs à célébrer Pâques et Pessah à l’intérieur de leurs foyers, en tout petit comité. Les musulmans ne peuvent quant à eux plus se rendre à la mosquée pour la prière du vendredi. Le confinement force ainsi les croyants à renouveler leur manière d’exprimer leur foi. De l’utilisation des technologies à la méditation, en passant par la prière sur les balcons, Le Devoir explore ces nouvelles formes d’expression spirituelle.

Télécharger la version PDF