Francophonie

50 ans, et dans la force de l’âge

2020 marque le cinquantenaire de la création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) devenue par la suite l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Or, si les cérémonies prévues cette semaine au Niger pour l’ouverture de cette grande année de festivités ont été reportées en raison de l’épidémie de COVID-19, le monde francophone ne s’est quant à lui jamais aussi bien porté. Le français est en effet la cinquième langue au monde, avec 300 millions de locuteurs, représentant 4 % de la population, et ce nombre devrait plus que doubler d’ici 30 ans, portant la population francophone à 700 millions en 2050, dont 85 % en Afrique.

Cette bonne santé ne doit cependant pas faire oublier les nombreux défis que les organisations de la francophonie ont à relever jour après jour. Des défis que Le Devoir s’attache à exposer dans ce cahier spécial sur la francophonie d’ici et d’ailleurs.

Télécharger la version PDF