Intelligence artificielle

Rire avec les robots

Cristallin, contagieux, aigu, pincé, nerveux, jaune, déplacé, grinçant ou gras… Il existe des types de rires très variés qui permettent tout autant d’exprimer la joie, le bonheur ou le plaisir que de partager une tension, un moment de fragilité ou de difficulté. Mais est-ce le propre de l’être humain que de glousser, de ricaner et de pouffer, ou la machine en est-elle elle aussi capable ?

Pour lancer la deuxième saison de sa série IA, Le Devoir se questionne sur le rôle des algorithmes dans des domaines aussi empreints d’humanité que le sont l’art et l’éducation, et revient sur l’absolue nécessité de fixer des barrières éthiques au développement des machines intelligentes.

Télécharger la version PDF