TELUS Santé : des soins de pointe en quelques clics

Photo: shutterstock
À l’ère de la transformation numérique, particulièrement dans le contexte de la pandémie, le secteur de la santé se réinvente et les soins virtuels sont en forte progression. Coup d’œil sur les solutions innovantes offertes par l’entreprise canadienne de technologies des communications pour répondre aux besoins changeants de la population et des professionnels de la santé.

Depuis quelques années, TELUS investit dans des secteurs d’activité à fort potentiel de transformation numérique, comme ceux de l’agriculture et des télésoins. Sa division TELUS Santé, qui connaît un essor remarquable – on parle d’une entrée prochaine en bourse – multiplie les acquisitions, investissements et collaborations avec des acteurs clés d’un milieu en pleine effervescence. L’objectif : permettre aux employeurs canadiens d’offrir à leurs employés une panoplie complète de services et de soins virtuels sur mesure touchant la prévention, la santé physique et mentale, la santé au travail et le bien-être.

24 heures par jour, sept jours par semaine

Grâce à son expertise numérique, à la robustesse de ses infrastructures et à la fiabilité de son réseau de communications, la solution Soins Virtuels TELUS Santé permet aux adhérents à ses différents programmes d’avoir accès à des professionnels de la santé 24 heures par jour, sept jours par semaine. Les soins et services incluent des conseils médicaux en matière de santé et de prévention, des diagnostics et soins primaires, des consultations virtuelles avec des professionnels de la santé, du référencement vers des spécialistes, ainsi que du soutien en santé mentale. L’offre est complétée par l’émission d’ordonnances et de requêtes pour de l’imagerie médicale et des analyses en laboratoire.

Pour d’innombrables travailleurs, la pandémie a mis en lumière les avantages des soins virtuels, et nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, souhaitent y avoir accès en continu. « Quand on sait que 96 % des Canadiens estiment que les soins virtuels doivent être une option permanente et que 67 % des millénariaux en font expressément la demande auprès de leur employeur, on comprend que les solutions virtuelles dans le domaine de la santé sont désormais incontournables, explique Danny Serraglio, vice-président, ventes et marketing, Soins Virtuels TELUS Santé. La pandémie a diminué le nombre et la fréquence des rapports entre les personnes, et les services offerts en ligne ont connu un essor considérable. Dans ce contexte, les gens n’ont pas eu d’autre choix que de se tourner vers le numérique, et cela leur a permis de constater que ce genre de service répondait à leurs besoins. La demande en soins virtuels ne cesse d’augmenter, ce qui fait que les télésoins sont au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise. »

Danny Serraglio, vice-président, ventes et marketing, Soins Virtuels TELUS Santé

Les employeurs qui ont choisi d’inclure des soins de santé virtuels dans leur portefeuille d’avantages sociaux posent un geste concret en matière d’attraction et de rétention de talents. « De toute évidence, l’accès aux télésoins a un impact important sur le bien-être général des travailleurs, poursuit M. Serraglio. Ils apprécient le fait que leur employeur se préoccupe de leur santé physique et mentale. »

Les avantages d’une solution personnalisée

Le bouquet de services offerts par TELUS Santé va au-delà des soins primaires et constitue une véritable solution intégrée, appuyée par un réseau national de centres de soins. Cet outil numérique aide les organisations non seulement à améliorer la santé et le bien-être des employés, mais aussi à augmenter la productivité, à diminuer l’absentéisme et les coûts des avantages sociaux. Sans compter l’avantage RH dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

L’approche, il faut le dire, est conviviale et mise sur l’empathie et les rapports humains. « Nous offrons aux employés et à leurs familles une seule porte d’entrée qui leur propose une expérience de santé personnalisée, explique Danny Serraglio. Lorsqu’on accède à la plateforme, on est accueilli par une infirmière avec laquelle on a une première inter- action en quelques minutes. Puis, en fonction de la gravité de la situation, une infirmière praticienne intervient en ligne pour prodiguer des conseils, établir un diagnostic ou diriger la personne vers un spécialiste. Ce qui nous distingue, c’est l’interaction humaine très personnelle qui s’établit à chaque étape, contrairement à ce qui se produit avec des systèmes automatisés. Nous insistons beaucoup sur la prévention pour que les gens développent de saines habitudes de vie et demeurent en santé longtemps. »

La santé mentale, une préoccupation de premier plan

Une enquête menée par le Conference Board du Canada en collaboration avec TELUS Santé a révélé que 77 % des employés déclarent être prêts à quitter leur employeur pour rejoindre une organisation qui offre un meilleur soutien en matière de bien-être, et ce, même si le salaire est inférieur. Parmi les répondants, 67 %, soit environ deux employés sur trois, ont recours aux services de santé mentale offerts par leur employeur. En fait, la santé mentale fait partie des trois principales raisons pour lesquelles les adhérents consultent TELUS Santé.

« Avec la pandémie, plus de la moitié des Canadiens sont aux prises avec des problèmes de santé mentale ou d’épuisement professionnel, souligne Danny Serraglio. Nous proposons sur notre plateforme une thérapie numérique spécialisée, basée sur un modèle autogéré et supervisé. Plusieurs modules permettent à ceux qui consultent de se prendre en charge et de gérer des problèmes de stress, de dépression, d’insomnie, et plus. Même l’anxiété chez les adolescents peut être abordée. »

Ce qui nous distingue, c’est l’interaction humaine très personnelle qui s’établit à chaque étape, contrairement à ce qui se produit avec des systèmes automatisés.


L’enquête du Conference Board du Canada, réalisée en novembre 2021, a par ailleurs établi que les horaires de travail flexibles et le télétravail sont considérés comme essentiels respectivement par 65 % et 72 % des travailleurs. Une chose est certaine : la personnalisation, que ce soit à propos des avantages sociaux ou du choix du lieu de travail, peut non seulement permettre aux employés de s’épanouir et de récupérer s’ils ont été malades, mais aussi de se concentrer sur les activités de santé préventives.

Une clientèle corporative

Au Québec, les efforts de commercialisation de TELUS Santé se concentrent pour l’instant sur le milieu des affaires, et ce sont les organisations qui adhèrent à la plateforme qui offrent à leurs employés l’accès aux différents services. Ces derniers s’adaptent d’ailleurs très bien aux télésoins. « Les jeunes professionnels adultes forment le segment de la population qui valorise le plus notre proposition de soins virtuels, soutient Danny Serraglio. Cela dit, notre plateforme est facilement accessible à tous ceux qui possèdent un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent, et qui savent naviguer sur Internet ou communiquer par courriel. » Il ajoute qu’après avoir découvert la simplicité et la convivialité du service, et constaté qu’ils peuvent éviter de se déplacer ou d’attendre à l’urgence pendant des heures, les usagers sont séduits et veulent continuer avec cette formule.

« Dans un environnement d’affaires de plus en plus concurrentiel, le fait de pouvoir répondre aux besoins des employés présente un bénéfice concret pour les organisations comme pour les travailleurs, conclut Danny Serraglio. C’est une formule gagnante pour tout le monde, car il faut être en bonne santé pour avoir un impact sur l’évolution des mentalités et de la société dans laquelle on vit. »

Pour en savoir plus : telussante.com/soinsvirtuels

Des chiffres éloquents

Les attentes des travailleurs canadiens en matière de soins de santé et de santé mentale sont élevées. Voici quelques exemples.

96 % estiment que les soins virtuels doivent être une option permanente.

Chez les millénariaux, 67 % demandent expressément un accès à des soins virtuels à leur employeur.

Près de 50 % sont aux prises avec des problèmes de santé mentale ou d’épuisement professionnel.

67 % ont recours aux services de santé mentale offerts par leur employeur.

77 % déclarent être prêts à quitter leur emploi pour rejoindre une organisation qui offre un meilleur soutien en matière de bien-être, et ce, même si le salaire est inférieur.

65 % considèrent que les horaires de travail flexibles sont essentiels, et 72 % que le télétravail est incontournable.

Sources : Enquête du Conference Board du Canada et TELUS Santé 2021; Étude Morneau Shepell 2020; TELUS Santé 2022, Un examen en profondeur des soins virtuels au Canada; Étude Glassdoor; HRD-Human Resources Director 2021, How can leaders tackle increasing burnout on remote teams.


TELUS Santé est une compagnie mondiale de soins de santé qui offre des solutions de soins préventifs et de mieux-être pour les employés et leur famille. En plus d’offrir un service à la clientèle inégalé à déjà plus de 50 millions de personnes, l’équipe TELUS et 100 000 autres professionnels de la santé s’appuient sur les capacités numériques et les outils d’analyse des données de TELUS pour transformer les résultats des soins curatifs, préventifs et de santé mentale partout dans le monde. 

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale du Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Pour en savoir plus sur TELUS Santé