Rue Sainte-Catherine Ouest, tournée vers l’avenir

Le projet d’aménagement vise à renforcer l’identité première de la rue Sainte-Catherine Ouest tout en stimulant sa vitalité commerciale.
Photo: Provencher_Roy, CIMA+ S.E.N.C. Le projet d’aménagement vise à renforcer l’identité première de la rue Sainte-Catherine Ouest tout en stimulant sa vitalité commerciale.
L’activité commerciale et culturelle de la rue Sainte-Catherine Ouest a toujours occupé une place de choix dans le cœur des Montréalais et joué un rôle déterminant dans la vitalité économique du centre-ville. Depuis 2018, la rue subit une cure de jouvence qui, à mi-parcours, propose plusieurs nouveaux espaces urbains. Survol d’un ambitieux projet de revitalisation qui, à terme, renforcera l’attractivité de l’artère commerciale la plus fréquentée et la plus branchée de Montréal.

La rue Sainte-Catherine traverse le centre-ville de Montréal d’est en ouest sur une distance d’environ 11 km. Festive, élégante et accueillante de nature, elle regroupe une diversité de grands magasins, boutiques, restos, immeubles de bureaux, lieux de culte, salles de spectacles et de cinéma, universités, galeries d’art et places emblématiques qui constituent un ensemble marchand, éducatif et culturel unique. Son influence déborde largement de son cadre pour se propager aux rues transversales et à l’ensemble de la vie au cœur de la métropole.

Depuis plus de 100 ans, « la Sainte-Catherine » domine le paysage commercial montréalais. Cette artère animée, qui a évolué au fil des ans, a récemment entrepris une transformation majeure. Des travaux importants s’imposaient pour réaliser la réfection de ses infrastructures souterraines désuètes, dont les réseaux d’aqueduc et d’égout plus que centenaires, tout au long des 2,2 km qui séparent le Quartier des spectacles (rue De Bleury) de l’ancien Forum (avenue Atwater). Le moment était bien choisi pour moderniser la rue Sainte-Catherine afin de répondre, à la suite de plusieurs consultations citoyennes, aux demandes des Montréalais d’aujourd’hui. À commencer par le verdissement du site et un parcours piétonnier au goût du jour.

Photo: Lemay, SNC-Lavalin Toutes les facettes de la transformation de la rue Sainte-Catherine Ouest placent l’humain au cœur de l’espace public en priorisant ses besoins et sa sécurité.
Un réaménagement qui met l’humain au cœur de l’expérience Le projet d’aménagement vise à renforcer l’identité première de la rue Sainte-Catherine Ouest tout en stimulant sa vitalité commerciale. L’artère revue et corrigée reliera plusieurs places publiques importantes qui jalonnent son parcours – place des Festivals, square Phillips, place du Frère-André, square Cabot, ainsi que l’avenue McGill College transformée et sa future place Oscar-Peterson – et qui constituent autant de joyaux scintillants d’une rue iconique, digne des plus grandes artères commerciales internationales.

Toutes les facettes de la transformation de la rue Sainte-Catherine Ouest placent l’humain au cœur de l’espace public en priorisant ses besoins et sa sécurité. L’expérience des usagers et des visiteurs sera notamment rehaussée par des interventions importantes en matière de mobilité, de verdissement, de mise en valeur du patrimoine bâti et d’intégration d’équipements et de mobilier à la fine pointe de la technologie. La fluidité et la sécurité de la circulation piétonne, qui sont au centre de ce grand projet de revitalisation, seront assurées par des trottoirs élargis de plus de 60 % à certains endroits, des intersections repensées et un important apaisement de la circulation. Pour ce faire, l’aménagement prévoit une seule voie de circulation automobile, le retrait des places de stationnement sur rue et le maintien d’une zone d’arrêt temporaire pour la livraison du côté sud de la rue.

Photo: Lemay, SNC-Lavalin La fluidité et la sécurité de la circulation piétonne seront assurées par des trottoirs élargis de plus de 60 % à certains endroits.
Un lieu de vie et de rencontres « L’objectif premier de ce projet de réaménagement, c’est que l’espace public de la rue Sainte-Catherine Ouest ne soit pas seulement un endroit où l’on se déplace d’un point à un autre, mais bien un environnement global où il est possible de vivre une expérience agréable, explique Christiane Rail, cheffe de section au Service de l’urbanisme et de la mobilité à la Ville de Montréal. Cette expérience signifie qu’on peut magasiner confortablement dans des boutiques de choix, se balader en toute sécurité, s’évader de la fébrilité du centre-ville dans des oasis de verdure et de fraîcheur, relaxer sur du mobilier urbain élégant et accueillant, socialiser, découvrir une activité culturelle planifiée ou spontanée, se restaurer, ou tout simplement profiter du temps qui passe. De plus, les aménagements ont été conçus pour faciliter les déplacements à pied. Ainsi, les personnes à mobilité réduite et les parents accompagnés d’enfants dans des poussettes pourront se déplacer aisément et en toute sécurité. »

Dans une métropole dont la renommée internationale se définit, entre autres choses, par sa créativité et son statut de ville UNESCO de design, il était nécessaire que cette identité se reflète dans le projet. Parmi les initiatives qui contribueront à cette expérience renouvelée, mentionnons la mise en place de mobilier urbain distinctif, comme des supports à vélos et des bancs et des tables conçus par des designers québécois. Mentionnons également l’aménagement d’aires de repos propices à la socialisation, la pose de pavés de béton sur la chaussée et les trottoirs, une importante quantité de nouvelles plantations, un éclairage d’ambiance DEL écoénergétique et l’accès gratuit au réseau Wi-Fi.

Les automobilistes ne seront pas en reste puisqu’ils pourront consulter des panneaux à affichage dynamique aux abords de la rue Sainte-Catherine Ouest, qui les dirigeront vers les places de stationnement disponibles à proximité. Les conducteurs de véhicules électriques auront également accès à des bornes de recharge installées le long du parcours. Le nouvel aménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest offrira un maximum de flexibilité pour l’installation de terrasses et la tenue ponctuelle d’activités commerciales, culturelles, artistiques et de divertissement.

Photo: civiliti + Mandaworks et SNC-Lavalin Le verdissement des espaces publics permet aux promeneurs de s’évader de la fébrilité du centre-ville dans des oasis de sérénité et de fraîcheur.
Une destination incontournable Au cours des prochaines années, ce grand projet redonnera tout son lustre à la rue Sainte-Catherine Ouest, pour augmenter son facteur d’attractivité auprès des citoyens et des visiteurs qui, au sortir de la pandémie, auront soif de nouveauté et de nouvelles tendances. Pour l’instant, le tronçon qui s’étend depuis le Quartier des spectacles jusqu’à la rue Mansfield est complété. « Bien que l’étroitesse de la rue limite les possibilités en termes d’aménagement, cette première section donne un aperçu de ce qui s’en vient, explique Christiane Rail. Le secteur plus à l’ouest sera encore plus spectaculaire. La fin des travaux d’aménagement du square Phillips, l’été prochain, procurera aux promeneurs un espace de détente plus vert et élargi de plus de 35 %. Puis, ce sera au tour de l’avenue McGill College d’être entièrement transformée en une imposante place piétonne. Tous ces aménagements vont assurément dynamiser l’artère et en faire une destination encore plus tendance, de jour comme de soir. »

La phase 2 du projet, incluant la réhabilitation des infrastructures souterraines et le réaménagement des surfaces, se poursuivra graduellement vers l’ouest jusqu’à l’avenue Atwater. « Cette phase touche une section de la rue Sainte-Catherine Ouest qui est plus large et plus spacieuse, précise Christiane Rail. Comme il s’agit de la continuation d’un seul et même projet, on garde le même concept d’aménagement, les mêmes revêtements au sol, le même mobilier et le même éclairage, avec des lampadaires d’époque, que dans la première phase, mais des aménagements plus conviviaux et du mobilier urbain plus polyvalent pourront être intégrés. Une chose est certaine : l’intersection rue Sainte-Catherine Ouest et place de l’avenue McGill College deviendra le centre vibrant de la métropole ».

Photo: civiliti + Mandaworks et SNC-Lavalin Le projet prévoit l’aménagement de plusieurs aires de repos propices à la socialisation.

Lorsque ce projet sera rendu à terme, la rue Sainte-Catherine Ouest sera une destination incontournable à tout point de vue, que ce soit pour y travailler, y habiter ou s’y divertir. Sa grande effervescence en fera un lieu emblématique du centre-ville montréalais où l’on se rendra pour voir et être vu, pour aller prendre un verre, une bouchée ou un café, pour se promener et pour profiter des événements et festivals. D’ici là, les citoyens sont invités à goûter au hors-d’œuvre que constitue la phase 1 et à reprendre contact avec la rue Sainte-Catherine Ouest telle qu’elle se présente dans sa nouvelle mouture. En partant de la station de métro Place-des-Arts, il suffit de déambuler vers l’ouest pour constater de visu l’ampleur de ce remarquable projet de rajeunissement.



La Ville de Montréal soutient les entreprises montréalaises en cette période de relance économique, notamment celles du centre-ville. La transformation de la rue Sainte-Catherine Ouest vise à en faire une artère commerciale plus vibrante, divertissante, inspirante et tournée vers l’avenir. 

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale du Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Pour en savoir plus sur Ville de Montréal