Quel futur pour le travail ? Réponses et solutions

Photo: iStock
Notre société vit une période de transformation accélérée par les répercussions de la pandémie. Du jour au lendemain, le monde du travail s’est vu bouleversé : imposition du télétravail, gestion à distance, réorganisation en profondeur des modes de collaboration. Par ailleurs, confrontés à l’incertitude et à la précarité, les employés se sont mis à réévaluer leurs propres priorités de vie. Aux remises en question, il a fallu rapidement trouver des réponses et des solutions.

Un futur accéléré Stéphane Rochereau, associé chez Brio, s’intéresse aux dynamiques qui sont en œuvre actuellement. « Avant même la COVID-19, nous observions déjà trois grandes tendances amenant les organisations à se transformer : la rareté de la main-d’œuvre et l’évolution générale des attentes des employés, l’intégration croissante du numérique au sein des organisations et à travers l’ensemble de leurs activités, ainsi que le mouvement “RSE” pour des entreprises plus responsables, notamment vis-à-vis de leur main-d’œuvre », explique-t-il. Alors que les entreprises esquissaient les bases d’une transformation durable, la pandémie a stimulé ces mouvements déjà en cours.

Les cinq dimensions du travail Pour aider les entreprises et leurs dirigeants à mieux appréhender l’avenir, Stéphane Rochereau et ses collègues ont développé un guide qui définit le futur du travail à travers cinq dimensions, toutes étroitement liées.

Le futur du travail comprend l’intégration de nouveaux modes de travail pour réaliser la transition vers un modèle « hybride » plus complexe, mélangeant télétravail et présentiel. C’est aussi l’occasion de repenser les espaces de travail pour s’ajuster à cette nouvelle réalité et en faire des espaces réservés à la collaboration, à la créativité et aux activités de socialisation.

Tous ces changements ne vont pas sans une évolution des leaders vers un rôle davantage axé sur la création de sens et sur la mobilisation des employés. De même, comme l’ajoute Stéphane Rochereau, « n’oublions pas qu’à travers tous ces changements, les entreprises ont la responsabilité de faire également évoluer le profil de leurs employés pour tenir compte de la complexification de l’environnement et pouvoir les accompagner dans leur évolution. »
Stéphane Rochereau, associé chez Brio.

« La rotation des employés s’est ralentie avec la pandémie, poursuit-il, mais on anticipe de nombreux mouvements de main-d’œuvre. En situation de pénurie de talent, la pression pour faire évoluer l’expérience employé est forte. » L’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle devient un objectif clé de fidélisation des employés, qui attendent notamment de leur employeur une plus grande flexibilité, des opportunités de développement et une culture inclusive prônant la collaboration.

« Si la préparation du futur du travail est un dossier qui se retrouve généralement dans les mains des RH, des TI aux secteurs d’affaires en passant par les finances, ce sont tous les départements de l’entreprise qui sont touchés par la transformation », conclut Stéphane Rochereau.

Avec son équipe d’experts en stratégie, en transformation, en leadership et en gouvernance, Brio propose d’adopter une vue globale et systémique du futur du travail afin de développer une vision claire, concrète et ambitieuse de ce futur dans votre entreprise.

Information : brioconseils.com


Brio accompagne les leaders dans la transformation humaine et porteuse de sens de leur organisation pour qu’ils créent une différence dans la vie des gens et de leur écosystème. Brio, la boutique d’ici qui vous amène ailleurs. 

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale du Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Pour en savoir plus sur Brio