L’échappée belle

Falaises, canyons et chutes spectaculaire sur l’île encore sauvage d’Anticosti.
Photo: Falaises, canyons et chutes spectaculaire sur l’île encore sauvage d’Anticosti.
Envie de changer d’air sans quitter le Québec ? Voici quatre destinations exceptionnelles en pleine nature, parfaites pour s’offrir une parenthèse d’évasion.

Les grands espaces, l’air pur que l’on respire à pleins poumons, les paysages grandioses qui s’étalent à perte de vue… Rien que d’y penser, on relaxe. Il faut dire qu’après le confinement et les profonds bouleversements que nous venons de traverser, c’est la force tranquille de la nature – et non le tape-à-l’œil – qui nous offre luxe, calme et sérénité.

Le camping sauvage a son charme, tout comme le glamping, qui a de plus en plus la cote. Mais on peut aussi faire l’expérience d’un séjour en pleine nature alliant grand confort, service hors pair, cuisine gastronomique et activités de plein air. C’est ce que proposent certains hébergements exceptionnels gérés par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), qui offre depuis plus de 30 ans des séjours inoubliables dans les sites les plus grandioses et les mieux préservés de la province. Voici quelques incontournables, à découvrir cet automne ou à explorer dans l’année à venir.

Confort quatre étoiles dans le parc national de la Gaspésie.
GÎTE DU MONT-ALBERT
Le grand confort au cœur d’un parc national

Sur la route qui traverse le parc national de la Gaspésie, à 40 kilomètres de Sainte-Anne-des-Monts, se dresse une grande auberge blanche aux pignons noirs : c’est le Gîte du Mont-Albert. Lové dans le décor sublime du massif des Chic-Chocs, un immense espace sauvage où s’élèvent 25 sommets de plus de 1 000 mètres, cet établissement quatre étoiles offre tout le confort d’un grand hôtel urbain dans un environnement naturel incomparable. Ici cohabitent les orignaux et, dans les sommets, le seul troupeau de caribous des bois au sud du Saint-Laurent. Les amateurs de plein air y trouveront un réseau de sentiers balisés accessibles aux marcheurs et, l’hiver venu, ils pourront s’initier au ski de haute-route à l’École de montagne du parc national de la Gaspésie. Quand le beau temps est au rendez-vous, on peut aussi faire du canot, du kayak et pêcher à la journée sur quatre lacs et deux rivières.

Les 48 chambres du bâtiment principal ainsi que les 12 chambres du pavillon Le Caribou offrent toutes une vue imprenable sur le mont Albert. À proximité, quelque 18 chalets, à bonne distance les uns des autres, assurent toute l’intimité voulue. Avec sa façade vitrée spectaculaire, le Bistro-bar est l’endroit idéal pour prendre un verre et une bouchée en contemplant la vue sur la montagne. Le restaurant du Gîte, pour sa part, offre une cuisine gastronomique qui met en valeur les produits cueillis, élevés ou pêchés chez nous, comme le saumon de l’Atlantique fumé sur place.

Pour information : sepaq.com/pq/gma/

Petit-déjeuner haut perché avec vue sur les Chic-Chocs.
AUBERGE DE MONTAGNE DES CHIC-CHOCS
Un refuge en altitude pour décrocher à 100 % 

À couper le souffle ! C’est ce qui décrit le mieux ce que l’on ressent en découvrant cette auberge improbable, perchée à 615 mètres d’altitude au cœur de la réserve faunique de Matane. Il faut dire que le seul fait de s’y rendre constitue une aventure en soi : on laisse sa voiture au pied de la montagne, et c’est à bord d’une navette qu’on en fait l’ascension. Pendant les 90 minutes du trajet effectué sur un sentier étroit, on peut croiser pas moins d’une douzaine d’orignaux, qui sont ici beaucoup plus nombreux que les humains. Une fois arrivé, on est tout aussi épaté par le cadre naturel qui nous entoure que surpris d’y découvrir ce bijou d’auberge si loin de tout.

L’établissement de 18 chambres de style lodge, chaleureux et très intime, offre un confort quatre étoiles, un service aussi authentique qu’attentionné, une cuisine très raffinée et un spa où relaxer au retour d’une randonnée. Mais le luxe, le vrai, c’est aussi l’absence de télé, de Wi-Fi et de réseau cellulaire, qui nous permet de décrocher complètement pour mieux recharger nos batteries.

On vient ici pour le confort absolu, bien sûr, mais aussi pour les petites et grandes randonnées, le vélo de montagne électrique et une foule d’activités de plein air, tout en profitant de l’expertise de guides expérimentés et passionnés. À noter : l’auberge ferme le 10 septembre, mais il n’est jamais trop tôt pour effectuer des réservations pour l’été prochain.

Pour information : sepaq.com/ct/amc/

La station touristique Duchesnay, qui borde le lac Saint-Joseph.
STATION TOURISTIQUE DUCHESNEY
Un terrain de jeu en plein air

À 30 minutes à peine de la Capitale-Nationale, ce site en bordure du lac Saint-Joseph s’étend sur un territoire de 89 kilomètres carrés que l’on peut découvrir en sillonnant 25,7 kilomètres de sentiers balisés et bien aménagés, dont une portion est éclairée pour les balades nocturnes. Il se distingue, entre autres choses, par un écosystème forestier unique en son genre, la forêt ancienne de Duchesnay, qui a été préservée des ravages du développement humain et des catastrophes naturelles. On y trouve notamment des arbres de très grande taille, dont des bouleaux jaunes tricentenaires. Les randonneurs sont donc comblés, mais la station touristique offre en plus une multitude d’activités aux amateurs d’action, qui pourront faire du vélo, profiter de la plage et de la location d’embarcations à un tout nouveau centre nautique, et même emprunter un parcours aérien Arbraska (aventures dans les arbres). L’hiver venu, le site offre aussi un réseau de 50 kilomètres de sentiers de ski de fond qui comptent parmi les plus beaux au Québec.

Quant à l’hébergement, il est à la hauteur de son cadre naturel. Complètement rénovée en 2018, l’auberge quatre étoiles, qui compte 48 chambres, allie charme champêtre et grand confort, et il en est de même pour les 14 nouveaux chalets haut de gamme Oxygène. Sur place, au restaurant Le Quatre-Temps, on peut découvrir la fine cuisine bistro du chef Sébastien Rivard, qui mise sur les produits locaux comme le gibier, le poisson et les fromages.

Le séjour s’effectue en auberge ou en chalet de 2, 3 ou 4 chambres, avec formule à la carte ou tout-inclus, qui comprend hébergement, petit déjeuner, souper trois services et passeport pour les activités et les installations. On peut aussi ajouter une boîte à lunch pour les randonnées.

Pour information : sepaq.com/ct/duc/

AUBERGE PORT-MENIER, SÉPAQ ANTICOSTI
Dépaysement garanti

Plus accessible que jamais, cette île imposante, plantée au beau milieu du golfe du Saint-Laurent, vaut vraiment le détour en avion ou par bateau. Ce territoire protégé, 16 fois plus grand que l’île de Montréal, se distingue par ses falaises vertigineuses en bord de mer, ses canyons aux murailles géantes, ses chutes spectaculaires, ses immenses grottes et ses points de vue à couper le souffle. Et c’est sans compter la faune abondante, à commencer par les cerfs de Virginie, les renards, les aigles à tête blanche, les loups de mer et les saumons, pour ne nommer que ceux-là. Dans ce lieu préservé et très peu fréquenté en raison de sa nature insulaire, les amateurs de plein air en ont plein la vue. Parmi les activités offertes, citons notamment les randonnées pédestres sur des plages vierges, la découverte de fossiles de plus de 450 millions d’années, l’exploration du parc national et les expéditions de pêche à la journée.

Sise au cœur du village de Port-Menier, dont elle porte le nom, l’auberge de la Sépaq compte 16 chambres grand confort offrant une vue spectaculaire sur le golfe du Saint-Laurent, ainsi qu’un bistro gastronomique spécialisé en cuisine régionale. Les forfaits incluent le transport aérien depuis Mont-Joli (avec supplément pour les départs de Montréal ou de Québec), cinq nuitées, trois repas par jour, une journée en navette guidée au parc national d’Anticosti, le prêt d’un vélo électrique et d’une embarcation nautique et même un sac de nourriture pour les cerfs qui broutent autour de l’auberge !

Les séjours à l’Auberge Port-Menier sont offerts jusqu’au 29 août 2021. En raison du nombre limité de chambres, le moment est tout indiqué pour effectuer sans tarder des réservations pour l’été 2022.

Pour information : sepaq.com/sepaq-anticosti/ vacances-ete/

Forte de l’engagement de son équipe, la Sépaq met en valeur les territoires et les actifs publics qui lui sont confiés et en assure la pérennité au bénéfice de sa clientèle, des régions du Québec et des générations futures. Elle connecte les gens à la nature.

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale du Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.