Ristourne Desjardins : une histoire de partage avec les individus et la communauté

Par Maude Dumas
Collaboration spéciale

Dans un monde en plein bouleversement où se creusent les inégalités sociales, Desjardins garde le cap sur sa mission première, qui est de contribuer au mieux-être des individus et de la collectivité. C’est ce que le groupe financier coopératif démontre encore une fois cette année en redistribuant une part de ses excédents à ses membres et à la communauté.

Pour l’exercice financier 2020, le Mouvement Desjardins versera dans les semaines à venir 330 millions de dollars à ses membres sous forme de ristournes individuelles, ainsi que plus de 50 millions de dollars en ristournes à la communauté. Un montant en hausse pour la quatrième année consécutive, et une augmentation de 13 millions de dollars par rapport à l’année précédente. Reflet de la nature coopérative de l’institution financière, la ristourne, qui consiste à redonner une part des excédents aux membres et à leur milieu de vie, s’appuie sur le principe du partage. C’est un avantage unique, offert de façon démocratique à l’ensemble des membres de Desjardins.
Un principe fondateur Depuis 1900, Desjardins prend activement part au développement social et économique des collectivités de tous les coins du Québec. Cet engagement, qui est profondément enraciné dans son ADN, est le principe fondateur du groupe financier coopératif. L’explication de l’historien Pierre-Olivier Maheux : « Au tout début, lorsqu’il a créé les caisses, Alphonse Desjardins a offert un retour des bénéfices aux membres. Il ne s’agissait pas de ristournes comme telles, mais plutôt de bonis sur les parts sociales, à l’époque essentielles à la capitalisation des caisses. »

Le jeune historien connaît son sujet à fond, puisqu’il se consacre à temps plein à la préservation et à la diffusion de l’héritage de l’institution financière pour le compte de la Société historique Alphonse-Desjardins, dont les bureaux sont situés dans la maison du fondateur, à Lévis, aujourd’hui convertie en musée. « Le concept de partage a fait son chemin, et les toutes premières ristournes à proprement parler ont été versées aux emprunteurs dans les années 1940, lorsque quelques caisses ont commencé à générer suffisamment de bénéfices pour pouvoir en redistribuer. » Au fil des ans, avec l’expansion du réseau Desjardins, les caisses ont continué à prospérer et à partager leurs excédents.
Grandir en synergie L’essor économique de Desjardins est indissociable de celui du Québec, et la ristourne commence à se généraliser au milieu des années 1970 – en même temps que l’inauguration des JO de Montréal et celle du Complexe Desjardins, véritables symboles de la réussite québécoise. « C’est dans ce contexte qu’apparaissent des formes de ristourne collective, puis une ristourne plus démocratique que les bonis autrefois basés sur les parts sociales, qui avaient tendance à favoriser les mieux nantis », précise Pierre-Olivier Maheux. Au fil des ans, la ristourne aux membres, qui est de nos jours distribuée par la totalité des caisses, devient un élément distinctif pour Desjardins et, surtout, un symbole de sa vocation coopérative.


À l'écoute des membres En 2017, le Mouvement Desjardins consulte ses membres pour se pencher, de façon collaborative, sur l’évolution de la ristourne. Rappelons qu’à l’époque, la ristourne aux membres se limitait à un montant calculé sur les intérêts reçus ou versés sur certains produits détenus en caisse. Elle a évolué pour inclure davantage de produits. On parle maintenant de la ristourne volumes. Elle consiste en un montant personnalisé, calculé en fonction des soldes moyens détenus dans quatre familles de produits Desjardins, soit les comptes, les prêts et marges de crédit, les placements et investissements, et les primes liées aux assurances.

Ce montant est déterminé en fonction d’un taux voté par les membres pour chaque tranche de 1 000 $. Cette consultation a permis de rendre la ristourne individuelle plus accessible, plus transparente et plus équitable pour les membres. Elle a, entre autres choses, donné lieu à l’ajout de la ristourne produits en 2019. Il s’agit d’un montant maximal de 50 $, versé aux membres qui détiennent des produits dans chacune des quatre familles de produits, peu importe les montants. Cette formule permet de récompenser les membres pour leur engagement, sans égard à leurs moyens financiers.

Dans une optique égalitaire, une exception a été faite pour les jeunes de 18 à 30 ans, qui détiennent moins d’actifs à cette époque de la vie. Résultat : ils peuvent profiter de cette nouvelle ristourne en ne détenant que trois des quatre familles de produits Desjardins. Grâce à ces deux volets complémentaires de la ristourne, 1,5 million de personnes de plus reçoivent désormais une ristourne individuelle. Pour l’exercice 2020, c’est 95 % des membres Desjardins qui sont admissibles à une ristourne.
Un levier de croissance pour les communautés Autre bénéfice incontournable de la ristourne : la part versée chaque année aux communautés. Par le biais du Fonds d’aide au développement du milieu, les caisses peuvent soutenir des initiatives et des projets locaux qui desservent directement leurs collectivités. Ces initiatives locales, particulièrement cruciales en ces temps de pandémie où chaque geste compte, touchent directement la population. Ici encore, les membres de chaque caisse jouent un rôle actif en se prononçant sur la proposition de partage de ces fonds, qui s’effectue par vote lors des assemblées générales.
Coopérer pour le futur En tant que coopérative, le Mouvement Desjardins appartient à ses membres, qui peuvent participer à ses activités et contribuer à sa rentabilité, et qui reçoivent une part des excédents en retour. Après plus d’un siècle, le principe fondateur de Desjardins, qui s’appuie sur des valeurs de partage, de démocratie, d’égalité et de responsabilité sociale, est plus pertinent que jamais.

La ristourne en chiffres


95 % des membres du Mouvement Desjardins sont admissibles à une ristourne cette année

100 % des caisses Desjardins verseront des ristournes

330 millions de dollars seront versés en ristournes individuelles

Plus de 50 millions de dollars seront versés en ristournes à la communauté

Le dépôt se fera entre le 31 mai et le 14 juin 2021

Pour information : desjardins.com/ristourne


 

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale du Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Pour en savoir plus sur Desjardins