La géométrie dans le monde végétal, Élisabeth Dumont

Ce livre explore un sujet fascinant : l’étonnante régularité des formes, et cela, à toutes les échelles du monde végétal. Du nombre d’or à la suite de Fibonacci en passant par la spirale, l’ondulation, les fractales et la réitération, l’auteure applique la géométrie pour expliquer les formes végétales. Ces formes qui, d’ailleurs, contribuent sûrement au sentiment de beauté que nous éprouvons à les contempler. Mais si le regard perçoit les figures géométriques, il perçoit également les irrégularités. La tension entre ces pôles contradictoires, celui des figures théoriques idéales et celui de la réalité des plantes, y est également abordée. L’auteure conclut son livre en ces mots : « La forme d’un objet vivant ne lui est pas imposée de l’extérieur. Elle est bien le résultat d’une interaction entre déterminisme génétique, auto-organisation et adaptation aux conditions environnementales. La forme de la plante est le résultat d’une machinerie à la fois complexe et souple. » Bien vulgarisé et abondamment illustré, ce livre aide le lecteur à mieux comprendre la formidable beauté des plantes. Biochimiste de formation, Élisabeth Dumont est passionnée de botanique.

La géométrie dans le monde végétal

Élisabeth Dumont, Ulmer, 2014, 192 pages