Sous les cocotiers, sous les bananiers

Les jardins japonais Morikami permettent un dépaysement instantané. Aménagés autour d’un grand étang, où plusieurs points de vue sont splendides, ils s’étendent sur 6,5 acres.
Photo: Lise Gobeille Les jardins japonais Morikami permettent un dépaysement instantané. Aménagés autour d’un grand étang, où plusieurs points de vue sont splendides, ils s’étendent sur 6,5 acres.

Trois jardins visités l’automne dernier et recommandés sans hésitation : un jardin japonais, une forêt tropicale et un jardin botanique.

 

Les jardins japonais Morikami permettent un dépaysement instantané. On y est tout de suite transporté à mille lieues de Delray Beach. L’architecture des bâtiments, l’aménagement paysager, l’ambiance zen : tout y est. Les jardins Roji-en, ou « jardins des gouttes de rosée », ont été créés en 1977 par Hoichi Kurisu, un concepteur japonais renommé. Aménagés autour d’un grand étang, où plusieurs points de vue sont splendides, ils s’étendent sur 6,5 acres.

 

Des sentiers sinueux serpentent à travers pins et bambous impressionnants et de jolis ponts nous mènent d’une île à l’autre. En outre, sur l’île Yamato se trouve le musée qui abrite les deux expositions permanentes, Japan Through the Eyes of a Child et The Yamato Colony : Pioneering Japanese in Florida, ainsi que la collection de bonsaïs, mais pour cause de rénovations, nous n’y avons pas eu accès.

 

Six des nombreux jardins ont été inspirés des fameux jardins du Japon, mais ils n’en sont pas des répliques. Par exemple, le Shinden représente le style de la période Heian du IXe au XIIe siècle, tandis que le Romantique moderne illustre la période Meijii de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

 

Mais pourquoi un jardin japonais à Delray Beach ? Parce que la colonie japonaise Yamato s’y était installée pour faire de l’agriculture au début du XXe siècle et que George Sukeji Morikami, un des derniers colons vivant dans la région, fit don de son terrain, en 1970, à la condition qu’il devienne un parc à la mémoire de celle-ci. Un jardin remarquable, une sortie apaisante.

 

Morikami Museum Japanese Gardens, 4000 Morikami Park Road, Delray Beach.

 



Le rêve d’un seul homme

 

Unbelievable Acres Botanical Garden, une forêt tropicale, est le rêve d’un seul homme, Gene Joyner, agronome et chroniqueur horticole à la retraite, qui se voue maintenant pleinement à sa forêt, écosystème luxuriant qui, il y a 45 ans, n’était qu’un simple pâturage. La transformation est impressionnante : plus de 2000 espèces y ont été plantées. Certains arbres sont immenses et atteignent plus de 30 mètres de haut. On y observe un baobab, des ceibas, un couroupita, des bamboos… Plus de 160 arbres fruitiers, dont 40 types de citrus, 35 variétés de bananes, une grande diversité de caramboliers…

 

Parmi les arbres fruitiers moins courants, on découvre le sapotier noir, apprécié pour son fruit au goût et à la consistance du pouding au chocolat, le jacquier, qui porte le fruit le plus lourd au monde — plus de 46 kilos — et l’arbre à saucisses, un phénomène. Cette espèce africaine aux grosses fleurs rouges campanulées a d’énormes fruits — des saucisses de plus de 60 centimètres qui restent sur l’arbre plus d’un an !

 

Aussi, de nombreuses plantes tropicales illuminent le sous-bois de leur feuillage et de leur floraison : héliconias, gingembre, fougères, orchidées, broméliacées, grimpants… Plusieurs d’entre elles, normalement gélives dans la région, se sont trouvé un cocon dans ce microclimat. Par ailleurs, Unbelievable Acres Botanic Gardens est un sanctuaire certifié pour les papillons — on en a vu des centaines — et pour la faune.

 

Deux points intéressants… Depuis 25 ans, aucun fertilisant ni pesticide n’a été employé, preuve qu’ils ne sont pas essentiels, et sous la canopée, la température est toujours de 10 à 15 degrés plus basse qu’au soleil, ce qui prouve l’efficacité des phytotechnologies. Une fraîcheur d’ailleurs grandement appréciée lors de cette mémorable visite avec le passionné M. Joyner comme guide. Sur rendez-vous seulement.

 

Unbelievable Acres Botanica Garden, 470 63rd Trail North, West Palm Beach, 561 242-1686.

 

Le seul jardin tropical des États-Unis

 

Le Fairchild, seul jardin botanique tropical des États-Unis, a été fondé quelques années après celui de Montréal, en 1938. Il a été nommé en l’honneur d’un collectionneur qui explora le monde à la découverte de plantes utiles pour l’Amérique du Nord, David Fairchild, aussi un ami du fondateur du jardin, le colonel Montgomery. L’aménagement remarquable a été conçu par un architecte de paysage renommé, William Lyman Phillips, qui a travaillé dans les années 30 au fameux bureau de Frederic Law Olmsted.

 

Même si le souhait du concepteur était de donner au lieu un aspect naturel, on y observe une étude précise pour l’organisation des plantations, une attention particulière portée à la symétrie et aux contrastes, aux zones d’ombre et de lumière ainsi qu’aux points de vue. Il utilisait des principes universels mais favorisait l’utilisation des matériaux locaux, et il cherchait à permettre la découverte et la surprise lors de la visite.

 

Le jardin est conçu sur deux niveaux, un légèrement plus élevé où se trouvent l’entrée, les magnifiques collections de cycadacées et une partie de celle des palmiers — auxquelles il doit sa renommée —, la forêt tropicale, le jardin de papillons, le conservatoire, le pavillon des fruits tropicaux, etc. L’autre niveau est beaucoup plus vaste, et y sont aménagées autour de 11étangs les collections de palmiers, de bambous, de pins…

 

Dans un autre registre, le jardin abrite aussi un département de recherche et de conservation qui travaille entre autres sur les fruits tropicaux, les palmiers et la restauration d’écosystèmes dans les Caraïbes et en Floride. Une visite guidée de ce magnifique jardin est fortement recommandée, soit à pied, soit en train, mais comme le jardin couvre 33,5 hectares, ce dernier permet d’en voir plus en moins de temps.

 

Finalement, signalons la présentation de Chihuly at Fairchild : A Garden of Glass, jusqu’au 31 mai 2015, de jour et de nuit.

 

Fairchild Tropical Botanic Garden, 10901 Old Cutler Road, Coral Gables.