La saga du parc Oxygène

Le Parc Oxygène est situé dans Milton Parc sur la rue Hutchison entre l'avenue des Pins et la rue Prince-Arthur.
Photo: lise gobeille Le Parc Oxygène est situé dans Milton Parc sur la rue Hutchison entre l'avenue des Pins et la rue Prince-Arthur.

Depuis 1989, des citoyens du quartier Milton Parc, une zone à haute densité d’habitation, luttent pour conserver une ruelle qu’ils ont transformée en parc urbain nommé parc Oxygène. Au cours des années, les rebondissements sur le statut de ce parc ont été multiples, mais les résidants, tenaces, ont demandé sans relâche aux élus de la Ville de Montréal de changer le zonage ou d’acheter le terrain.

 

Entretenu et apprécié par les citoyens — pendant que j’y étais, une résidante est venue y ramasser des papiers et une jeune fille a témoigné de l’importance de cet espace vert —, ce parc comporte plusieurs arbres matures : cerisier, tilleul, noyer, pommetier, marronnier… des purificateurs d’air par excellence dans ce coin à la circulation automobile dense.

 

Il renferme aussi de petits arbres, tels que l’amélanchier, le sureau, des lilas, puis des arbustes, comme le seringat, des rosiers, des hydrangées, du fusain, en plus de plantes vivaces telles que des iris, des pivoines, des hostas… Ce parc, qui n’a toujours pas de statut officiel, risque d’être transformé en espace à condos prochainement, car le propriétaire du terrain a déposé une demande de permis à l’arrondissement pour y construire un bâtiment.

 

Qui, finalement, aura le courage de donner un statut permanent à ce poumon vert essentiel dans cette zone fortement minéralisée ?