Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Tournois du Grand Chelem: le nombre de têtes de série réduit de moitié

    22 novembre 2017 |Agence France-Presse | Tennis
    <p>Les quatre grands tournois ont pris des mesures pour tenter de contrer la vague d’abandons constatée lors des premiers tours, certains joueurs se présentant blessés pour toucher la bourse bien plus importante que dans les autres tournois.</p>
    Photo: Eric Feferberg Agence France-Presse

    Les quatre grands tournois ont pris des mesures pour tenter de contrer la vague d’abandons constatée lors des premiers tours, certains joueurs se présentant blessés pour toucher la bourse bien plus importante que dans les autres tournois.

    Londres — Le Comité du Grand Chelem a décidé de réduire le nombre de têtes de série de 32 à 16 dès 2019, a-t-il annoncé mardi, ouvrant la porte à des chocs dès le premier tour des quatre tournois majeurs.

     

    La décision, qui s’appliquera aux tableaux féminin et masculin, a pour but de rendre les premiers tours de Wimbledon, de l’US Open, de l’Open d’Australie et de Roland-Garros plus attractifs. Avec 32 têtes de série, les meilleurs joueurs sont relativement épargnés par le tirage au sort lors des premiers tours et ont de meilleures chances de rallier la seconde semaine.

     

    Le Comité du Grand Chelem, réuni à Londres, a aussi approuvé la mise en place d’un chronomètre de 25 secondes dès le prochain Open d’Australie, selon la formule expérimentée lors du tournoi junior de l’US Open cet été.

     

    Les quatre grands tournois ont aussi pris des mesures pour tenter de contrer la vague d’abandons constatée lors des premiers tours, certains joueurs se présentant blessés pour toucher la bourse bien plus importante que dans les autres tournois.

     

    À partir de 2018, un joueur abandonnant le jeudi avant le premier tour verra sa bourse amputée de moitié et reversée au joueur repêché prenant sa place. Un joueur étant incapable de terminer son premier tour ou réalisant une performance « en dessous des standards professionnels » pourra aussi recevoir une amende de la hauteur de la bourse du premier tour.

     

    Enfin, la durée des échauffements devra désormais être respectée (une minute pour se préparer pour la réunion avec l’arbitre, cinq minutes d’échauffement puis encore une minute pour être prêt pour le match), sous peine de recevoir une amende de 20 000 dollars.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.