Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Maria Sharapova n’obtient pas une invitation pour disputer Roland Garros

    17 mai 2017 | Jérôme Pugmire - Associated Press à Paris | Tennis
    Maria Sharapova a effectué son retour à la compétition le mois dernier à la suite d’une suspension de 15 mois pour dopage.
    Photo: Michael Probst Associated Press Maria Sharapova a effectué son retour à la compétition le mois dernier à la suite d’une suspension de 15 mois pour dopage.

    La double championne Maria Sharapova n’a pas obtenu une invitation pour participer aux Internationaux de tennis de France en raison de sa suspension pour dopage.

     

    Annonçant la décision dans le cadre d’une diffusion en direct sur Facebook, le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli, a déclaré qu’il avait informé Sharapova en personne.

     

    « J’ai décidé de ne pas offrir à Maria Sharapova une invitation. Je suis vraiment désolé pour Maria, désolé pour ses partisans. Ils pourraient en être déçus, elle pourrait en être très déçue, a reconnu Giudicelli. Mais c’est ma responsabilité, c’est ma mission de protéger le tennis et de protéger les normes élevées du sport. »

     

    Sharapova a effectué son retour à la compétition le mois dernier à la suite d’une suspension de 15 mois pour dopage.

     

    « Cette suspension est terminée et elle peut suivre sa voie vers de nouveaux succès, a déclaré Giudicelli. Mais si on peut offrir une invitation au retour d’une blessure, il ne peut y avoir d’invitation au retour d’une suspension pour dopage. »

     

    Sharapova, qui a gagné les quatre tournois majeurs, a triomphé à Roland Garros en 2012 et en 2014.

    Si on peut offrir une invitation au retour d’une blessure, il ne peut y avoir d’invitation au retour d’une suspension pour dopage
    Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis
     

    À la faveur d’invitations à ses deux premiers tournois, elle a retrouvé un classement au-delà du top-200 mondial cette semaine. Mais ce n’est pas suffisant pour lui permettre de s’inscrire aux qualifications à Roland Garros. C’est donc dire qu’elle ratera le tournoi pour une deuxième année d’affilée.

     

    Le tournoi commence le 28 mai.

     

    Elle a bénéficié d’une autre invitation pour disputer le tournoi de Rome cette semaine.

     

    Sharapova a d’abord écopé d’une suspension de deux ans pour un contrôle positif à un médicament pour le coeur inscrit sur la liste des produits interdits (le meldonium) lors des Internationaux d’Australie de l’an dernier.

     

    Le Tribunal arbitral du sport a réduit la suspension en appel, estimant « sa faute moins importante » dans cette affaire et soulignant qu’elle n’avait pas agi de façon intentionnelle.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.