Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    C’est du sport!

    Quand ça va mal

    Jean Dion
    9 juillet 2015 |Jean Dion | Soccer | Chroniques

    Ça se passe parfois comme ça dans cette vallée de larmes où baigne notre passage ici-bas alors même que nous ne savons pas nager : on croit être parvenu au bout de nos peines, que ça ne peut pas être pis, qu’il y a de la luminescence à l’extrémité de la nuit noire sans lune, et paf, on se détrompe péniblement, ça ne marche pas ainsi.

     

    La dernière fois, nous vîmes donc qu’aux Jeux du Pacifique qui se déroulent à Port Moresby, en Papouasie–Nouvelle-Guinée, l’équipe de foot des États fédérés de Micronésie a amorcé son tournoi avec une défaite de 30-0 contre Tahiti et a poursuivi avec un revers de 38-0 contre les îles Fidji. Il lui restait un match à disputer dans la phase de poules, contre Vanuatu.

     

    Dans le dernier classement mondial FIFA/Coca-Cola, Tahiti occupait le 182e rang, et Fidji le 195e. Vanuatu étant 200e, les États fédérés de Micronésie pouvaient légitimement espérer livrer une chaude lutte à leurs adversaires. (Les États fédérés de Micronésie ne faisant pas partie de la FIFA, on ne sait pas trop où ils se situent dans la hiérarchie planétaire. On retrouve 209 nations au classement, et Anguilla occupe la dernière place.)

     

    Soit dit en passant, parfaitement Madame, le classement mondial de la FIFA vous est gracieusement présenté par Coca-Cola. S’il n’y avait pas de Coke, il n’y aurait pas de classement mondial de la FIFA, ce qui, remarquez, ne serait pas nécessairement une mauvaise chose, vous pourriez ainsi imaginer à loisir que votre Canada n’est pas 109e, entre le Soudan et le Bénin, mais qu’il se situe dans les hauteurs stratosphériques, quelque part aux côtés de la Nationalmannschaft, de la Seleçao et des Bleus, et personne ne se révélerait en mesure de vous contredire.

     

    Vanuatu, donc, ça se déroulait mardi, et Vanuatu a gagné 46-0. Quand on vous disait que ça peut toujours être pire, ce n’était pas du chiqué. L’attaquant Jean Kaltack en a d’ailleurs profité pour garnir un peu sa feuille de route offensive en marquant 16 buts.

     

    Et c’est le sélectionneur de Fidji (et ancien entraîneur de Vanuatu), Juan Carlos Buzzetti, qui doit être vert de jalousie. Après le match de dimanche, celui de 38-0, il avait déclaré que ses joueurs « auraient dû marquer plus ».

     

    La prochaine fois, nous verrons que votre Canada, qui possède selon des sources une sérieuse vitrine sur le Pacifique, devrait peut-être s’inviter à ces Jeux question de se refaire un moral. Et comme nous n’aurons pas plus le goût que ça de nous triturer les méninges, nous dresserons la liste de tous les buts marqués par votre Canada dans l’histoire de la Coupe du monde de foot, soit un grand total de zéro avec une barre.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.