Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Soccer : les Québécois iront au Mondial des nations sans État

    24 octobre 2013 |La Presse canadienne | Soccer

    La participation du Québec au tout premier Championnat du monde ConIFA 2014, à Östersund en Laponie suédoise, est officiellement confirmée, et c’est maintenant que le travail de recrutement de l’entraîneur Patrick Leduc va vraiment commencer.

     

    La candidature de l’équipe « Les Québécois » a été acceptée en vue de la première présentation du tournoi qui est destiné aux équipes appelées « off-FIFA » et qui est organisé par la Confédération des associations indépendantes de football (ConIFA), et Leduc espère aller puiser dans le bassin des joueurs semi-professionnels québécois pour étoffer sa sélection.

     

    Leduc et les autres responsables des Québécois espèrent maintenant s’asseoir avec les dirigeants de la Fédération de soccer du Québec et de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ). Ils espèrent en venir à un protocole d’entente, officiel ou non, qui permettra à l’ancien joueur de l’Impact de Montréal maintenant devenu entraîneur d’utiliser le plus grand nombre possible d’athlètes appartenant à des clubs du circuit semi-professionnel québécois.

     

    Et, surtout, Leduc espère qu’une telle entente lui permettra d’aller faire du dépistage aux matchs du circuit semi-pro sans semer la crainte chez les entraîneurs de la PLSQ que leurs joueurs se feront courtiser à leurs dépens. « Mon souhait, ce serait que la ligue fasse une pause pendant qu’on sera là-bas », a-t-il indiqué.

     

    Le Championnat du monde ConIFA aura lieu du 31 mai au 8 juillet 2014. Le championnat de la PLSQ commence habituellement dès le début mai.

     

    En juin dernier, Leduc a dirigé une équipe des Québécois qui a terminé troisième lors du Tournoi des cultures et des peuples à Marseille. Plusieurs des joueurs qu’il aurait souhaité aligner n’ont toutefois pu se libérer de leur club d’origine pour la durée du tournoi.

     

    Les Québécois font partie d’un mouvement où de nombreuses nations dans le monde qui ne sont pas admissibles à faire partie de la FIFA participent à des tournois et des matchs internationaux. Parmi ces nations, on retrouve notamment le Kurdistan, le Tibet, Chypre Nord, Gozo, Zanzibar et le Vatican.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel