Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Les Oilers battent le Canadien 4-1

    23 décembre 2017 22h42 |La Presse canadienne | Hockey
    L'attaquant des Oilers Milan Lucic en est à cinq buts et autant de mentions d’aide depuis 10 matchs.
    Photo: Codie McLachlan / Getty Images / Agence France-Presse L'attaquant des Oilers Milan Lucic en est à cinq buts et autant de mentions d’aide depuis 10 matchs.

    Edmonton — Connor McDavid a récolté un but et une passe pour aider les Oilers d’Edmonton à l’emporter 4-1 face au Canadien de Montréal, samedi.

     

    McDavid a quitté la glace péniblement après avoir bloqué un tir de Jeff Petry, avec 2:21 à disputer dans le match. Il a semblé être atteint à la cheville droite.

     

    Des rayons X ont toutefois été négatifs, et les Oilers s’attendent à ce que leur meilleur pointeur soit disponible mercredi, à Winnipeg.

     

    Ryan Strome, Milan Lucic et Jujhar Khaira ont été les autres buteurs des Oilers. La formation connaît ses meilleurs moments de la saison, ayant gagné quatre matchs de suite.

     

    Andrew Shaw a fait dévier un tir de la pointe de Joe Morrow à 12:55 au deuxième tiers avec Strome au cachot, pour avoir retenu. Le Canadien a quand même été la plus récente victime de Cam Talbot. L’Ontarien de 30 ans a une fiche de 7-0-0 à ses sept derniers départs. Au fil de cette séquence, sa moyenne est 1,98.

     

    Talbot a fait 29 arrêts, deux de moins qu’Antti Niemi.
     

    « Nous devons trouver le moyen de générer plus d’attaque, a dit le capitaine du Canadien, Max Pacioretty. Encore plus quand vous accusez trois buts de retard. Nous avons eu quelques opportunités, mais nous devons arriver à maintenir la pression. »

     

    Le Tricolore en était au quatrième match d’un séjour de sept rencontres à l’étranger. Il reste à visiter Raleigh (27 décembre), Tampa (28 décembre) et Sunrise (30 décembre).

     

    Le début du match a été relativement sans histoire. Brendan Gallagher, un natif d’Edmonton, a fait une solide percée sur le flanc gauche lors de la deuxième minute de jeu. Peu après, Niemi a fait un bel arrêt sur un tir sur réception de Khaira.

     

    Quelques minutes plus tard, McDavid a créé un deux contre un avec sa vitesse, mais sa passe à Jesse Puljujarvi a été tardive.

     

    À mi-chemin au premier vingt, Drake Caggiula, menaçant directement devant le filet, a été frustré par Niemi sur un tir des poignets à bout portant, après que Brett Lernout ait perdu la rondelle le long de la bande.

     

    Inséré dans la formation peu avant le match, au détriment de Jakub Jerabek, Lernout disputait un premier match avec le CH cette saison. Une minute plus tard, c’est Patrick Maroon qui se butait au Finlandais, qu’il voulait déjouer avec un revers de l’enclave.

     

    Les Oilers ont pris les devants 1-0 à 13:49, grâce au septième but de la saison de Strome. Khaira a échappé le disque en arrivant en zone du Canadien, mais Leon Draisatl lui a vite remis. Khaira a ensuite repéré Strome qui s’amenait dans le cercle droit, pour un tir sur réception qui a fait mouche.

     

    Edmonton a doublé son coussin à 15:50 suite à une bévue de Gallagher, qui, au moment de sortir de sa zone, s’est tourné vers l’arrière et a fait une passe au milieu de nulle part. Les Oilers ont pris le contrôle et la séquence s’est conclue par un tir des poignets de longue distance de McDavid — un tir en apparence inoffensif, mais fructueux. McDavid inscrivait son 14e but de la campagne, un deuxième filet en autant de matchs.

     

    Joe Morrow a été puni à 3:16 en deuxième période, pour obstruction, et les Oilers en ont profité pour tripler leur priorité. Du cercle gauche, McDavid a passé au cercle droit à Draisatl, qui a vite glissé la rondelle dans l’enclave à Lucic. Ce dernier en a retiré un neuvième but cette saison, à 4:21.

     

    Lucic en est à cinq buts et autant de mentions d’aide depuis 10 matchs. Draisatl a terminé le match avec trois passes.

     

    Les arbitres ont sévi quand Adam Larsson a retenu Paul Byron, en début de troisième période. Les visiteurs ont toutefois été peu menaçants et Zack Kassian a même obtenu une brève échappée, avec Larsson s’apprêtant à quitter le banc des punitions. Deux minutes plus tard, Niemi a gardé les siens dans le coup avec deux arrêts rapides contre Maroon, en échappée.

     

    « Nous avons beaucoup mieux joué en deuxième moitié de match, a dit l’entraîneur du Canadien, Claude Julien. Nous étions plus alertes. Notre rendement en deuxième portion de match a été encourageant, et c’est dans cette direction-là qu’il faut aller. Niemi a été excellent. C’est dommage que nous n’avons pas pu lui donner la victoire. »

     

    Avec 8:25 au cadran, Gallagher était sur le point de prendre un tir de qualité, de près, mais Andrej Sekara a étendu le bras au dernier moment pour le contrer.

     

    Une minute plus tard, le CH a joué avec le feu en étant puni, Karl Alzner ayant fait trébucher. Les Oilers ont toutefois laissé filer l’occasion de sceller le match.

     

    Khaira a finalement complété le score dans un filet désert, à 18:02.


    Cinq moments marquants du match Niemi tient le fort au départ

    À mi-chemin au premier vingt, Drake Caggiula, menaçant devant le filet, a été frustré par Antti Niemi sur un tir des poignets à bout portant, après que Brett Lernout ait perdu la rondelle le long de la bande. Inséré dans la formation peu avant le match, au détriment de Jakub Jerabek, Lernout disputait un premier match avec le CH cette saison. Une minute plus tard, c’est Patrick Maroon qui se butait au gardien finlandais, qu’il voulait déjouer avec un revers de l’enclave.

    Les Oilers frappent les premiers

    Les Oilers ont pris les devants 1-0 à 13:49, grâce au septième but de la saison de Ryan Strome. Khaira a échappé le disque en arrivant en zone du Canadien, mais Leon Draisatl lui a vite remis. Khaira a ensuite repéré Strome qui s’amenait dans le cercle droit, pour un tir sur réception qui a fait mouche.

    Edmonton en avance 2-0 grâce à un tir en apparence anodin

    Edmonton a doublé son coussin à 15:50 suite à la bévue de Brendan Gallagher, qui, au moment de sortir de sa zone, s’est tourné vers l’arrière et a fait une passe au milieu de nulle part. Les Oilers ont pris le contrôle et la séquence s’est conclue par un tir des poignets de longue distance de Connor McDavid — un tir en apparence inoffensif, mais fructueux. McDavid inscrivait son 14e but de la campagne, un deuxième filet en autant de matchs.

    L’indiscipline coûte cher

    Joe Morrow a été puni à 3:16 en deuxième période, pour obstruction, et les Oilers en ont profité pour tripler leur priorité. Du cercle gauche, McDavid a passé au cercle droit à Draisatl, qui a vite glissé la rondelle dans l’enclave à Milan Lucic. Ce dernier en a retiré un neuvième but cette saison, à 4:21.

    Talbot, une valeur sûre tout au long du match — et depuis sept rencontres, en fait

    Andrew Shaw a fait dévier un tir de la pointe de Joe Morrow à 12:55 au deuxième tiers avec Strome au cachot, pour avoir retenu. Le Canadien a quand même été la plus récente victime de Talbot. L’Ontarien de 30 ans a une fiche de 7-0-0 à ses sept derniers départs. Au fil de cette séquence, sa moyenne est 1,98.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.