Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Price se montre solide et le Canadien vient à bout des Sabres 3 à 0

    25 novembre 2017 22h10 |Michel Lamarche - La Presse canadienne | Hockey
    Jeff Petry, Alex Galchenyuk et Paul Byron (au centre sur la photo) ont été les buteurs du Tricolore.
    Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Jeff Petry, Alex Galchenyuk et Paul Byron (au centre sur la photo) ont été les buteurs du Tricolore.

    Solide sans nécessairement être flamboyant, Carey Price a réalisé son premier blanchissage en près de neuf mois, et il a aidé le Canadien de Montréal à vaincre les Sabres de Buffalo par la marque de 3-0 samedi soir au Centre Bell.

     

    Pendant que Price stoppait chacun des 36 tirs des Sabres, le Canadien a touché la cible lors de chacune des trois périodes, et dans toutes les situations de jeu.

     

    Jeff Petry (3e), en avantage numérique en première période, Alex Galchenyuk (5e), à forces égales au deuxième vingt, et Paul Byron (6e) à court d’un homme en troisième, ont été les buteurs du Tricolore. Byron a ajouté une mention d’aide sur le filet de Galchenyuk, son premier depuis le 30 octobre à Ottawa.

     

    Avec ce gain, les hommes de Claude Julien ont mis fin à une séquence de cinq défaites, et ce malgré l’absence du défenseur Shea Weber pour une troisième rencontre consécutive. Ils se sont aussi détachés des Sabres et des Panthers de la Floride, vaincus 4-1 par les Blackhawks de Chicago, au classement général de l’Association Est.

     

    Il s’agissait aussi d’un troisième triomphe pour le Canadien en autant de duels face aux Sabres cette saison. C’est d’ailleurs contre l’équipe de l’État de New York que le Canadien avait célébré sa dernière victoire, 2-1 en prolongation le 11 novembre.

     

    Le Canadien a terminé la rencontre avec 26 tirs vers Robin Lehner, qui était passé à 20 secondes près de blanchir Connor McDavid et les Oilers d’Edmonton la veille. Plus de la moitié de ces tirs, 14 en fait, ont été obtenus au premier vingt.

     

    À son premier match depuis le 3 novembre, lors duquel il avait accordé cinq buts sur 26 tirs face au Wild du Minnesota, Price a réalisé le 40e blanchissage de sa carrière, six de moins que l’illustre Ken Dryden, détenteur du deuxième échelon dans l’histoire du Canadien.

     

    Il faut remonter au 28 février 2017 pour retracer son dernier coup de pinceau, dans une victoire de 1-0 en prolongation face aux Blue Jackets de Columbus, qui seront d’ailleurs les visiteurs au Centre Bell lundi soir.

     

    Peu testé pendant la première période, Price a été appelé à se distinguer davantage au deuxième vingt, tout particulièrement pendant les sept premières minutes de jeu de l’engagement alors que le Canadien ne menait que 1-0.

     

    Pendant cet intervalle, les hommes de Phil Housley ont envahi le territoire du Tricolore et amassé sept tirs contre un seul par le Canadien, mais Price a fermé la porte, notamment face à Johan Larsson, Zemgus Girgensons et Jake McCabe presque coup sur coup.

     

    Même si les Sabres ont retiré Lehner au profit d’un sixième attaquant avec cinq minutes à jouer au temps réglementaire, Price est demeuré impénétrable en troisième. Evander Kane croyait avoir privé Price de son jeu blanc avec 32,5 secondes à jouer, mais le but a été refusé après que les officiels eurent jugé que Sam Reinhart eut causé de l’obstruction.

     

    Soudainement, des cris d’encouragement « Carey, Carey » ont retenti un peu partout dans le Centre Bell, quelque cinq semaines après qu’il eut été la cible d’applaudissements dérisoires dans un revers de 4-0 contre les Kings de Los Angeles.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.