Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    L’absence de Carey Price ne s’éternisera pas

    Marc Bergevin réclame néanmoins Antti Niemi au ballottage pour parer à toute éventualité

    15 novembre 2017 | Alexis Bélanger-Champagne - La Presse canadienne à Brossard | Hockey
    Carey Price a recommencé à s’entraîner en solitaire mercredi dernier.
    Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Carey Price a recommencé à s’entraîner en solitaire mercredi dernier.

    Le gardien du Canadien Carey Price a reconnu que sa blessure au bas du corps prenait plus de temps que prévu à guérir, mais il s’attend à un retour au jeu dans un proche avenir.

     

    En attendant, le Canadien a réclamé le gardien des Panthers de la Floride Antti Niemi au ballottage. Âgé de 34 ans, Niemi a commencé la saison avec les Penguins de Pittsburgh. Il avait été réclamé une première fois par les Panthers.

     

    Price avait recommencé à s’entraîner en solitaire mercredi dernier. Cependant, il a décidé mardi qu’il était préférable de prendre quelques jours de repos de plus pour permettre à la blessure de guérir.

     

    « Ça prend un peu plus de temps qu’anticipé en raison de la nature de ma position, a expliqué Price. Je veux être certain d’être à 100 % de mes capacités quand je serai de retour. Je vais prendre mon temps, mais ce ne sera pas long.

     

    « Ça ne s’améliorait pas. C’était stagnant. Je vais prendre deux jours de repos et nous allons réévaluer ma situation par la suite.

     

    « On s’attendait à une absence d’environ deux semaines, mais ce sera finalement un peu plus long. »

     

    Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, a aussi rencontré les journalistes et a répété les propos de son gardien. « Je n’en ai aucune idée, mais ça ne devrait pas être long, a-t-il répondu quand il a été questionné sur le moment du retour au jeu de Price. Tant qu’il n’aura pas rejoint l’équipe pour un entraînement, il n’y aura pas vraiment d’échéancier. Mais ça ne devrait pas être long. »

     

    Âgé de 30 ans, Price a indiqué qu’il s’était blessé au bas du corps pendant l’échauffement du match du 2 novembre face au Wild, au Minnesota. Il a quand même participé à cette rencontre, un revers de 6-3. L’équipe avait annoncé le lendemain qu’il était blessé au bas du corps.

     

    « Quand votre corps est réchauffé et que vous ressentez cette poussée d’adrénaline avant un match, vous ne vous sentez souvent pas bien avant le lendemain, quand vous êtes à froid », a expliqué Price.

     

    Price a également insisté pour dire que la blessure actuelle n’était pas liée à ses anciennes blessures.

     

    Niemi à la place de Montoya

     

    En ce qui concerne l’acquisition de Niemi, Bergevin a affirmé que l’objectif était plutôt de pallier l’absence du gardien réserviste Al Montoya, qui souffre d’une commotion cérébrale.

     

    « En ce moment, nous avions deux jeunes gardiens en Charlie et Zach [Fucale]. Dans le cas de Montoya, une commotion cérébrale, ça peut prendre deux semaines, deux mois, trois mois. Je n’en ai aucune idée, a dit Bergevin. Nous avions la chance d’aller chercher un gardien d’expérience. Si Charlie se blessait, on tomberait à Zach et [Michael] McNiven.

     

    « C’est surtout pour la situation avec Al. Nous avions l’occasion de protéger la situation de l’organisation devant le filet. »

     

    Niemi s’est fait un nom dans la LNH avec les Blackhawks de Chicago, avec qui il a remporté la Coupe Stanley en 2010. Bergevin et l’entraîneur des gardiens Stéphane Waite faisaient alors partie de l’organisation des Blackhawks.

     

    Le Finlandais est depuis tombé de son nuage. Son contrat a été racheté par les Stars de Dallas à la fin de la dernière campagne. En cinq sorties cette saison avec les Penguins et les Panthers, il affiche un dossier de 0-4-0 avec une moyenne de 6,74 et un taux d’efficacité de, 822.

     

    « Il n’est plus le gardien qu’il était il y a sept ou huit ans, quand il a gagné la coupe à Chicago, a reconnu Bergevin. Mais il est un gardien d’expérience et il a affronté cette année trois fois Tampa Bay et une fois Chicago, qui ont des offensives redoutables. Stéphane le connaît bien depuis le temps à Chicago. Il ajoute de la profondeur et devient une bouée de secours en raison de l’incertitude autour de Montoya. »













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.