Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Canadien

    Martin Reway heureux d’être de retour sur la patinoire

    8 septembre 2017 | Bill Beacon - La Presse canadienne à Brossard | Hockey
    Martin Reway, revêtant ici les couleurs de l'équipe tchèque junior en 2015, dit avoir  mis plus d’un an à se remettre totalement d'un virus.
    Photo: Minas Panagiotakis / Getty Images / Agence France-Presse Martin Reway, revêtant ici les couleurs de l'équipe tchèque junior en 2015, dit avoir  mis plus d’un an à se remettre totalement d'un virus.

    Martin Reway était simplement satisfait d’être sur la patinoire avec d’autres espoirs du Canadien à l’occasion de l’ouverture du camp des recrues, jeudi.

     

    Le Slovaque âgé de 22 ans a raté une saison complète en raison d’un problème cardiaque, ralentissant ainsi la progression de l’un des plus beaux espoirs du Tricolore.

     

    Reway a refusé de discuter de son problème de santé, mais il a indiqué qu’il s’agissait d’un virus qui l’avait contraint à séjourner à l’hôpital pendant un mois et qu’il avait mis plus d’un an à s’en remettre totalement.

     

    « Après une si longue absence, c’est bien d’être de retour, a déclaré le hockeyeur de cinq pieds huit pouces et 170 livres. Je sais que ce sera difficile de retrouver le rythme, mais je travaillerai fort ici à l’entraînement afin de m’améliorer, et j’espère que ma progression ira aussi rapidement que possible. »

     

    Le CH est tout aussi préoccupé d’observer les effets d’une absence d’une saison sur la progression de Reway, qui a brillé alors qu’il menait la Slovaquie, pourtant négligée, vers la conquête de la médaille de bronze au Championnat du monde de hockey junior en 2015.

     

    Il a été repêché en quatrième ronde en 2013, après avoir amassé 112 points en 90 parties étalées sur deux saisons avec les Olympiques de Gatineau, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il a ensuite joué pour le Sparta de Prague, en République tchèque, et effectué un court séjour à Fribourg, en Suisse, avant de tomber malade.

     

    Les médecins ont décelé le problème pendant un examen de routine, une semaine avant que Reway ne quitte pour le camp des recrues du Canadien l’été dernier.

     

    « Je ne me sentais pas bien, donc ils m’ont gardé en observation, et ils ont trouvé un grave problème avec mon coeur, donc j’ai dû me reposer, a-t-il expliqué. Je faisais beaucoup de fièvre. C’est arrivé si rapidement que je n’ai pas eu le temps de réagir. »

     

    « Je ne pouvais pas m’entraîner, ni effectuer de mouvement pendant les trois ou quatre premiers mois. Quand tu es un joueur de hockey, tu réalises que c’est difficile d’arrêter de faire ce que tu aimes. Je devais me reposer un peu. Mais quand tu reviens au jeu, tu deviens très excité, je pense. »

     

    Retour progressif

     

    Jeudi, il n’a pas patiné à fond de train, mais a mentionné que sa forme physique reviendrait progressivement. Il prendra vraisemblablement part au véritable camp, la semaine prochaine. Les chances sont minces pour qu’il se taille une place au sein de l’équipe de la LNH cette saison, ce qui signifie qu’il devrait entamer la campagne avec le club-école de la ligue américaine de hockey (AHL), qui disputera une première saison en banlieue, à Laval.

     

    « J’ai été surpris par la qualité de mon maniement de rondelle, a-t-il reconnu. De toute évidence, mes jambes et mon cardio n’étaient pas au rendez-vous, mais c’est compréhensible après une absence d’un an. »

     

    Reway a dit qu’il ne prenait plus de médicaments et qu’il était sûr de ne plus éprouver de problèmes cardiaques.

     

    Camp des recrues

     

    Reway faisait partie des 23 espoirs invités au camp. Ils quittent vendredi afin de participer à un tournoi des recrues à Toronto contre les espoirs des Maple Leafs et des Sénateurs d’Ottawa.

     

    Parmi les joueurs qui seront à surveiller se trouvent le gardien Michael McNiven, les défenseurs Noah Juulsen, Simon Bourque et Victor Mete ainsi que les attaquants William Bitten et Jeremiah Addison.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.