Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Bob Hartley s’en va à Calgary plutôt qu’à Montréal

    1 juin 2012 |La Presse canadienne | Hockey
    Bob Harley, que l’on voit sur ces photos d’archives, a remporté la Coupe Stanley en 2000-2001, alors qu’il dirigeait l’Avalanche du Colorado.
    Photo: Agence Reuters - Archives Bob Harley, que l’on voit sur ces photos d’archives, a remporté la Coupe Stanley en 2000-2001, alors qu’il dirigeait l’Avalanche du Colorado.
    Calgary - Bob Hartley est le nouvel entraîneur-chef des Flames de Calgary. Il a accepté un pacte de trois saisons pour se retrouver à la barre de l’équipe de la Ligue nationale de hockey, après avoir mené les Lions de Zurich à la conquête du championnat suisse cette saison.

    Les Flames ont dû demander aux Lions qu’ils le libèrent parce qu’il restait encore une saison à écouler à son contrat de deux ans.


    Hartley a indiqué qu’il avait eu des pourparlers avec le Canadien de Montréal, mais qu’il l’a informé hier matin qu’il se joindrait aux Flames.


    «Je suis de retour dans la LNH, mais je me retrouve dans un grand marché canadien et dans une communauté très fière, qui encourage inconditionnellement son club de hockey», a dit Hartley.


    Hartley remplacera donc Brent Sutter, qui a quitté les Flames après avoir été en poste pendant trois saisons.


    Hartley a été l’entraîneur de l’Avalanche du Colorado pendant cinq saisons, remportant la Coupe Stanley en 2001. Il a déclaré que les Flames n’étaient pas très loin d’une place en séries éliminatoires.


    «L’une des équipes en finale de la Coupe Stanley, les Kings de Los Angeles, ont terminé la saison avec seulement cinq points d’avance sur les Flames de Calgary, a fait remarquer Hartley. C’est simplement pour vous démontrer la différence très mince qui existe entre une équipe championne de la Coupe Stanley et une équipe tqui ne participe pas aux séries éliminatoires.»


    L’Ontarien natif de Hawkesbury a aussi passé cinq saisons ou presque comme pilote des Thrashers d’Atlanta.


    Les Flames ont raté les séries éliminatoires de peu pour la troisième saison de suite, sous la férule de Sutter, terminant neuvièmes de l’association de l’Ouest avec une fiche de 37-29-16.

    Bob Harley, que l’on voit sur ces photos d’archives, a remporté la Coupe Stanley en 2000-2001, alors qu’il dirigeait l’Avalanche du Colorado.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel