Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Les Capitals éliminent les Bruins

    26 avril 2012 |La Presse canadienne | Hockey
    BOSTON - Joel Ward a fait vibrer les cordages à 2:57 de la prolongation et les Capitals de Washington ont vaincu les Bruins de Boston 2-1 dans le match ultime de la série quarts de finale de l’Association Est, mercredi soir, éliminant du même coup les champions en titre de la Coupe Stanley.

    Après un dégagement raté de l’attaquant des Bruins Benoit Pouliot, Mike Knuble s’est amené en territoire ennemi en compagnie de Ward et a décoché un faible tir en direction de Tim Thomas. Ward a sauté sur le retour de lancer et poussé le caoutchouc derrière le gardien des Bruins.


    Patrice Bergeron aurait pu donner la victoire aux siens dès la première minute de la prolongation, mais il n’a pu décocher un tir assez puissant pour battre Holtby. Deux minutes plus tard, les Capitals se sont amenés dans la zone des Bruins, menés par Knuble dans un deux contre un.


    Les deux équipes n’ont pas touché la cible en troisième période, et les Capitals ont écoulé une pénalité déterminante durant les trois dernières minutes de la rencontre.


    Après le but de Ward, la foule présente au TD Banknorth Garden s’est tue tandis que les Capitals célébraient leur troisième victoire en séries éliminatoires depuis le parcours qui les a menés jusqu’en finale de la Coupe Stanley en 1998. Certains partisans des Bruins ont lancé des débris sur la patinoire, mais les troupiers de Claude Julien sont demeurés sur la patinoire pour la traditionnelle poignée de mains.


    Thomas, à la fin de la colonne, a mis sa main sur l’épaule de Holtby et lui a dit «Beau boulot, garçon».


    Tyler Seguin a forcé la tenue de la prolongation en touchant la cible à 14:27 de la période médiane. L’attaquant des Bruins a sauté sur une rondelle libre dans le demi-cercle du gardien des Capitals Braden Holtby, après que ce dernier eut partiellement stoppé un puissant tir de l’enclave du défenseur Johnny Boychuk.


    Matt Hendricks a ouvert la marque pour les troupiers de Dale Hunter, en redirigeant habilement un lancer frappé de John Carlson derrière Tim Thomas, à 11:23 du premier vingt.


    Pour la première fois de l’histoire de la LNH, les sept matchs de la série ont été déterminés par un seul but. Quatre de ces matchs ont été en prolongation.


    Aucune équipe n’a remporté la coupe Stanley deux fois de suite depuis les Red Wings de Detroit en 1997-98.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel