Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Nouvel entraîneur ou pas, le Canadien joue en dents de scie

    18 décembre 2011 10h21 |La Presse canadienne | Hockey
    Ce qui a peut-être changé, toutefois, au cours de cette défaite de 5-3 subie au Centre Bell aux mains des Devils du New Jersey, c'est la volonté des joueurs montréalais de s'en sortir. Après avoir vu leur avance de 3-2 fondre à la suite d'une poussée de trois buts des visiteurs, les hommes de Cunneyworth ont tenu une longue réunion derrière portes closes. Sans entraîneurs, dans le but de se dire les quatre vérités.

    «Ça va rester dans la chambre, c'est entre nous. Il faut remettre les choses sur la bonne voie, a affirmé Mathieu Darche. Ça doit venir de l'intérieur, et c'est de ça dont nous avons discuté.»
     
    «Nous avons voulu laver un peu de linge sale, c'était très constructif, a indiqué Michael Cammalleri. Nous avons ici un groupe qui est pas mal déçu, et qui désire faire beaucoup mieux qu'en ce moment."
     
    «C'est une bonne idée, a dit Cunneyworth de cette réunion. Ça montre que les joueurs prennent ça suffisamment à coeur pour vouloir régler certaines choses, et appeler un chat un chat.»
     
    Troisième trio occupé

    Malgré qu'il ait apporté quelques légers changements, telles qu'une utilisation plus fréquente du troisième trio — Lars Eller et Darche ont joué plus de 18 minutes et Louis Leblanc, au-dessus de 13 minutes — Cunneyworth a donc subi samedi le même sort que celui réservé à Kirk Muller et Dale Hunter plus tôt cette saison. Il s'est donc incliné à ses débuts comme entraîneur-chef dans la LNH.
     
    Chris Campoli a enfilé son premier but en quatre matchs depuis qu'il est avec le CH. P.K. Subban a réussi son deuxième, à cinq contre trois, tandis que Lars Eller a marqué son troisième.
     
    Hal Gill a amassé deux mentions d'aide pour la première fois depuis le 1er avril 2009, quand il s'alignait avec les Penguins de Pittsburgh.
     
    Patrick Elias est devenu le meilleur marqueur de l'histoire des Devils avec ses 12e et 13e de la saison, tandis que David Clarkson (11e), Dainius Zubrus (10e) et Petr Sykora (8e) ont également fait mouche. À l'aide d'une soirée de 2-en-5 en avantage numérique, la formation du New Jersey a signé un sixième gain en sept sorties.
     
    «Les pénalités nous ont coupé les jambes, a souligné Cammalleri. Puis, à la fin du match, nous n'avons pas été en mesure de créer assez de momentum.»
     
    «C'est vrai que les gars sont un peu fragiles quand vient le temps d'aborder la troisième période, a reconnu Cunneyworth. Ils doivent rebâtir leur confiance, mais cette confiance va seulement revenir quand ils l'auront méritée.»
     
    Ilya Kovalchuk a amassé deux aides, tandis que Sykora et Zubrus en ont ajouté chacun une.
     
    Carey Price a affronté 35 tirs et Martin Brodeur, 26 lancers.
     
    Coup à la tête

    Erik Cole a écopé d'une pénalité mineure pour un coup à la tête d'Adam Larsson à la fin de la première période. Le no 72 du CH est allé à la rencontre de son adversaire, derrière le filet des Devils, en sortant le coude. Brendan Shanahan voudra peut-être se mettre le nez là-dedans, lundi.
     
    Le joueur des Devils a pu continuer de jouer, même s'il est resté étendu sur la glace pendant quelques secondes.
     
    «J'ai vu la reprise rapidement et c'est vrai que c'est le genre de chose que la ligue surveille, a commenté Cunneyworth. Mais pour être juste à l'endroit d'Erik, ce n'est pas son genre, c'est un vétéran qui sait ce qu'il a à faire. Il faut dire que (Larsson) avait la vue obstruée par le filet. Il s'est penché et il s'est retrouvé en position précaire.»
     
    Le Tricolore disputera lundi, à Boston contre les Bruins, le premier d'une série de six matchs à l'étranger d'ici le 31 décembre.
     
    Pas d'électro-choc

    Le CH a semblé vouloir faire preuve de discipline en début de match, mais il affrontait une équipe qui l'est encore plus. Résultat: les Devils menaient 7-0 au chapitre des tirs au but après neuf minutes de jeu.
     
    «Nous avons eu l'impression de mieux jouer que ces chiffres semblent l'indiquer. Nous avons quand même joué à un tempo plus élevé», a avancé Cammalleri.
     
    Les chiffres montrent aussi que le CH a été parfait à quatre contre cinq au premier tiers. Sauf que les Devils ont marqué à 7:05, quelques secondes après une pénalité purgée par Alexei Emelin. Sykora a profité du fait qu'Adam Henrique servait d'écran dans l'enclave.
     
    Emelin avait été puni en rachetant une erreur de Tomas Kaberle. Celui-ci s'est fait déjouer comme un enfant, ce qui a mené à un trois-contre-un.
     
    Chaque équipe a marqué en avantage numérique en deuxième période, par l'entremise de Subban (2:21) et Elias (5:05). Plus volontaire dans ses attaques, le Canadien s'est ensuite lancé en avant 3-2 en marquant deux fois en moins de deux minutes et demie, grâce à Campoli (6:33) et Eller (8:57). Cole a agi comme écran sur le tir de la ligne bleue de Subban et Darche a fait de même quand Eller a décoché son lancer du haut de l'enclave.
     
    Clarkson a toutefois fait 3-3 lors d'un deux-contre-un à 18:26. Elias a ajouté l'insulte à l'injure à 1:31 de la troisième période, quand Campoli a chuté et perdu le disque après avoir été gêné dans son travail lors d'une tentative de sortie de zone.
     
    «Il a cherché à en faire un peu trop là-dessus, a dit Cunneyworth de Campoli. Il aurait dû dégager par la bande.»
     
    Zubrus a ensuite fait 5-3 lors d'un jeu de puissance à 10:18. Des huées ont été entendues en fin de match.
     
    Marc Tougas, La Presse canadienne
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel