Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Lightning 3 Canadien 0 - Sans aucune inspiration

    28 janvier 2010 |La Presse canadienne | Hockey
    Le Canadien a offert une deuxième performance sans saveur en autant de soirs en Floride, hier. Résultat: il a été foudroyé par le Lightning de Tampa Bay, qui l'a emporté 3-0 en présence d'une foule éparse au St.Pete Times Forum.

    Martin St-Louis, Vincent Lecavalier, auteurs de leur 14e filet chacun, et Steven Stamkos, son 28e, ont obtenu les filets de l'équipe de la «baie» de Tampa, qui savourait un troisième succès depuis qu'elle avait vaincu le Canadien, il y a exactement un an, le 27 janvier 2009. Lecavalier a ajouté une aide. «Les gars ont répondu à l'appel», a déclaré l'entraîneur Rick Tocchet.

    Après avoir permis aux Panthers de la Floride de le rejoindre au classement de l'Est, mardi, le Tricolore (25-25-5) a vu le Lightning (22-20-10) s'approcher à un point, 55-54, avec trois matchs en main.

    «C'est décevant de venir ici et de jouer, en grande partie, de façon peu inspirante», a avoué le défenseur Ryan O'Byrne. «Personne ne va s'apitoyer sur notre sort, a souligné le joueur de centre Scott Gomez. Nous devons resserrer les rangs. Nous devons rectifier le tir et revenir en force.»

    Carey Price ne peut être blâmé pour la défaite. Le jeune gardien a été mis à l'épreuve 30 fois. Son opposant Antero Niittymaki a signé son cinquième blanchissage dans la LNH en maîtrisant 33 lancers. «Il a fait de gros arrêts. Il a été super», a affirmé Lecavalier en parlant de Niittymaki.

    Le Canadien a passé la soirée en infériorité numérique par rapport à ses rivaux parce qu'il n'a pu miser que sur 19 joueurs en uniforme, en raison du forfait du défenseur Jaroslav Spacek, grippé.

    Ce n'est sans doute pas l'explication, mais l'équipe a quelque peu tiré de la patte au premier vingt. Benoit Pouliot a raté sa meilleure occasion d'entrée de jeu, étant frustré par Niittymaki au terme d'une échappée.

    Au lieu de revenir sur la glace plus affamée au début du deuxième vingt, le Tricolore a vu le Lightning augmenter rapidement son avance à trois buts.

    Par la suite, le CH n'a jamais été en mesure de trouver un semblant de rythme.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.