Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Latendresse échangé au Wild

    Le Canadien obtient Benoit Pouliot; Sergei Kostitsyn est rappellé; Georges Laraque est suspendu cinq matchs

    24 novembre 2009 |La Presse canadienne | Hockey
    Guillaume Latendresse savait qu’un échange était imminent. «C’était une question de temps.»
    Photo: Agence Reuters Christinne Muschi Guillaume Latendresse savait qu’un échange était imminent. «C’était une question de temps.»
    Benoit Pouliot ne peut cerner les raisons pour lesquelles ça n'a pas fonctionné pour lui dans l'organisation du Wild du Minnesota. Le Franco-Ontarien âgé de 23 ans est simplement emballé d'obtenir un nouveau départ dans l'uniforme du Canadien de Montréal.

    «Je suis réellement content et j'ai hâte», a affirmé Pouliot au cours d'un appel-conférence, hier, quelques heures après être passé au Tricolore, en retour de Guillaume Latendresse.

    Le Canadien et le Wild ont échangé de jeunes joueurs qui tardent à éclore. On espère, de part et d'autre, qu'un changement d'air soit bénéfique. «Guillaume est un jeune attaquant talentueux qui a réussi en moyenne 15 buts à chacune de ses trois premières saisons dans la Ligue nationale, a commenté le directeur général du Wild, Chuck Fletcher. Il est imposant physiquement et il possède une touche de marqueur.»

    «Benoit Pouliot et Guillaume Latendresse sont deux joueurs du même âge qui cherchaient à faire leur place avec les équipes qui les ont sélectionnés. Il arrive souvent qu'un nouvel environnement, de nouveaux coéquipiers et une nouvelle situation s'avèrent bénéfiques pour un joueur, a quant à lui affirmé le directeur général du CH, Bob Gainey, dans un communiqué. Benoit Pouliot est un joueur de talent possédant un gros gabarit, il est rapide et nous entendons bien lui offrir la possibilité de s'imposer dans la LNH.»

    Repêché tout juste avant Carey Price, au quatrième rang du repêchage de 2005, l'athlète natif d'Alfred a participé à 65 matchs dans la LNH, inscrivant 18 points (neuf buts, neuf aides), 30 minutes de punitions, un différentiel de moins-1 en défense et deux buts. Cette saison, il a quatre points à sa fiche (deux buts, deux passes), 12 minutes de pénalités et un différentiel de zéro.

    Latendresse, lui, a pris part aux 23 matchs du Canadien cette saison. Il a récolté trois points (deux buts, une aide), écopé quatre minutes de pénalités, conservé un différentiel de moins-4, en étant utilisé en moyenne pendant 11 minutes et 21 secondes par rencontre. En 232 matchs dans la LNH, le choix de deuxième tour de Montréal en 2005 a amassé 85 points (48 buts, 37 aides) et 137 minutes de punitions.

    Latendresse n'est pas tombé à la renverse en apprenant la nouvelle de son transfert de la bouche de Gainey, hier après-midi.

    «Je savais que ça s'en venait, que je n'étais pas le préféré de [l'entraîneur] Jacques Martin, a-t-il indiqué sur les ondes du RDS. J'avais compris ça depuis un bon bout de temps. C'était facile à voir. [...] C'était une question de temps. Mon cerveau était déjà ailleurs et ça devenait plus difficile de faire mon travail.»


    Un attaquant revient, un autre est puni

    Le Canadien de Montréal a aussi annoncé hier après-midi que l'ailier gauche Sergei Kostitsyn avait été rappelé des Bulldogs de Hamilton.

    Kostitsyn, 22 ans, va rejoindre le Canadien à Montréal et sera à l'entraînement ce matin au Complexe sportif Bell de Brossard.

    Quant à l'attaquant Georges Laraque, il aurait écopé de cinq matchs de suspension pour son geste aux dépens du défenseur des Red Wings de Detroit Niklas Kronwall, selon RDS.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.