Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Le Canadien de Montréal - Jacques Martin en attend davantage de Scott Gomez

    20 novembre 2009 |La Presse canadienne | Hockey
    Brossard — L'entraîneur Jacques Martin a le nom de Scott Gomez en tête quand il avance que des joueurs devront «en faire un peu plus» afin de combler la perte de Brian Gionta. Le plus haut salarié du Canadien, à 8 millions $US cette saison, n'a pas besoin qu'on lui dise qu'on s'attend à plus de sa part.

    «Moi le premier, je dois jouer mieux, être plus créatif», a concédé Gomez hier avant le départ du Tricolore vers la capitale américaine.

    Blanchi dans ses quatre derniers matchs, Gomez n'a que 11 points à sa fiche, dont deux buts. Il n'a récolté que quatre passes en 11 rencontres et son dernier but est un souvenir lointain remontant au 22 octobre — une disette qui atteint 12 matchs.

    «Nous avons besoin de Scott. Il doit nous en donner plus, lancer davantage au filet, a affirmé Martin. On connaît son potentiel. On lui demande également d'être fiable aux deux extrémités de la patinoire. Sa contribution ne se mesure pas qu'en points, mais également par son enthousiasme sur la glace.»

    En l'absence des Andrei Markov, Hal Gill et Gionta, qui arboraient tous un «A» sur leur chandail au moment où ils se sont blessés, l'entraîneur souhaite que Gomez s'implique davantage sur le plan du leadership.

    «La perte de Brian fournit l'occasion à un jeune de se mettre en évidence, a repris Gomez, en assurant ne pas ressentir de pression indue. Mais tout le monde doit y mettre du sien. Nous sommes dans le peloton d'équipes de notre association. L'objectif est de tenir le coup et d'amasser des points de classement, en attendant le retour des blessés.»


    Price d'office

    Martin a dérogé à ses habitudes en désignant Carey Price comme gardien partant, la veille d'un match. C'était un secret de polichinelle. Price ne lui a pas réellement donné le choix en raison de son brio dernièrement. En cinq matchs, il a conservé une moyenne de buts accordés légèrement inférieure à 2,00 (1,95) et un taux d'efficacité tirs-arrêts de 94,1 %.

    «Carey travaille beaucoup plus fort, a relevé l'entraîneur. Quand Jaroslav a connu une bonne séquence récemment, ça lui a fait réaliser qu'il devait redoubler d'ardeur. Carey est de nature décontractée. C'est une qualité, mais il doit aussi afficher de la combativité, se montrer plus alerte devant le filet. Il ne doit pas le faire uniquement dans les matchs, dans les séances d'entraînement également.»

    À l'attaque, le joueur de soutien Travis Moen va remplacer Gionta, aux côtés de Gomez et de Mike Cammalleri. Face aux Hurricanes de la Caroline, mardi, Glen Metropolit avait été utilisé à l'aile droite. Metropolit va retrouver sa place à la position de centre, aujourd'hui. «Je n'avais pas évolué à l'aile depuis huit ans», a-t-il confié.


    Laraque de retour

    Contre les Capitals de Washington, le CH va saluer les retours au jeu de l'ailier droit Georges Laraque et du défenseur Ryan O'Byrne. Laraque a patiné en compagnie de Metropolit et de Tom Pyatt, à l'entraînement. Maxim Lapierre, Guillaume Latendresse et Ryan White formaient un autre trio. Seule l'unité de Tomas Plekanec était inchangée, avec Andrei Kostitsyn et Max Pacioretty.

    En défense, O'Byrne sera jumelé à Marc-André Bergeron. Josh Gorges et Paul Mara ainsi que Jaroslav Spacek et Roman Hamrlik composeront les autres duos.

    Le Tricolore a une grosse commande sur les bras, en fin de semaine. Après avoir rendu visite à Alexander Ovechkin et aux Capitals, il accueillera les finalistes de la Coupe Stanley, les Red Wings de Detroit.

    «Les Capitals représentent un bon défi pour nous, a mentionné Martin. C'est l'équipe qui a marqué le plus de buts cette saison [79]. Nous allons devoir être à notre mieux.»

    Les Caps ont salué le retour au jeu d'Ovechkin cette semaine. Ils seront privés des services d'Alexander Semin, blessé à un poignet, et du gardien José Théodore, pour des raisons personnelles. Théodore est de retour au sein de l'équipe, après s'être absenté pendant une journée cette semaine. Mais le directeur général George McPhee juge préférable de lui accorder quelques journées additionnelles de répit. Le fils de deux mois de Théodore est décédé de complications, l'été dernier, après être né prématurément.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.