Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Une 36e victoire sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin pour Shiffrin

    Mikaela Shiffrin
    Photo: Giovanni Auletta Associated Press Mikaela Shiffrin

    Lienz — La championne olympique Mikaela Shiffrin a maîtrisé une piste de slalom difficile pour remporter sa 36e victoire sur le circuit de la Coupe du monde.

     

    S’appuyant sur son avance de 1,14 seconde acquise à l’issue de la première manche, la détentrice du globe de cristal du classement général n’a pris aucun risque dans la seconde, ne réussissant que le 11e temps de cette deuxième portion de course, pour terminer l’épreuve de Lienz, en Autriche, en 1 minute 43,87 secondes, devançant la Suissesse Wendy Holdener (1 minute 44,76 secondes) de 89 centièmes.

     

    La Suédoise Frida Hansdotter a terminé troisième, en 1 minute 45,09 secondes.

     

    « Ça a été une descente difficile, a dit Shiffrin au sujet de la deuxième manche disputée sur la piste Schlossberg, où elle a remporté sa première course, il y a six ans. Il y avait quelques passages lents, mais d’autres très rapides. »

     

    Romi Remme a été la seule Canadienne à terminer l’épreuve. Elle a terminé en 26e place, à quatre secondes de la gagnante. Erin Mielzynski n’a pas été en mesure de terminer la manche finale, tandis que Laurence St-Germain et Amelia Smart ont été éliminées après la première.

     

    Conditions singulières

     

    C’est un slalom géant qui devait initialement être disputé jeudi, mais les organisateurs l’ont interverti avec le slalom prévu vendredi en raison des conditions : les préposés ont dû retirer la neige tombée pendant la nuit dans la dernière portion du parcours.

     

    « Dans ces conditions, avec une neige mouillée, c’est très bien, mais ça peut être difficile de trouver son rythme. Je me suis sentie très à l’aise, par contre », a précisé Shiffrin.

     

    L’Américaine a perdu un peu de son avance à chaque passage intermédiaire de la deuxième manche, mais elle n’a jamais vraiment été en danger de glisser de sa première place.

     

    « Il y a des endroits où vous pouvez tout donner, mais dans d’autres passages, vous devez vous souvenir de ne pas ouvrir complètement la machine. »

     

    Holdener détenait la première place jusqu’à ce que Shiffrin s’élance la dernière. La Suissesse a terminé 12 fois sur le podium en slalom, mais n’a toujours pas savouré la victoire.

     

    « J’étais furieuse de ne pas avoir terminé le slalom de Killington, il y a un mois, alors je suis satisfaite aujourd’hui », a déclaré Holdener.

     

    Il s’agit de la sixième victoire de Shiffrin cette saison. Elle lui a permis de se creuser un écart de 391 points au classement général devant sa plus proche poursuivante, Viktoria Rebensburg. L’Allemande ne participera pas aux slaloms, mais elle sera du départ du slalom géant de vendredi.


    Messieurs : Dominik Paris met fin à la disette italienne à Bormio Bormio — Après une absence de cinq ans, Dominik Paris a redécouvert le plaisir de gagner une course sur la piste Stelvio. De retour sur le site de sa première victoire, Paris a mis fin à la disette italienne en Coupe du monde de ski alpin en dominant chez lui la descente de Bormio. « J’éprouve toujours les mêmes sensations ici, a déclaré Paris. J’étais extrêmement confiant, même après la descente d’entraînement. » Paris a stoppé le chrono à 1 minute 56,95 secondes pour devancer par quatre maigres centièmes le Norvégien Aksel Lund Svindal sur la Stelvio, plus molle qu’à l’habitude en raison des précipitations de neige de la veille.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.