Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L’Italien Diego Ulissi remporte le Grand Prix cycliste de Montréal

    11 septembre 2017 |Alexandre Geoffrion-McInnis - La Presse canadienne | Actualités sportives
    L’Italien Diego Ulissi a laissé éclaté sa joie à l’arrivée malgré une victoire sur le fil.
    Photo: Peter McCabe La Presse canadienne L’Italien Diego Ulissi a laissé éclaté sa joie à l’arrivée malgré une victoire sur le fil.

    L’Italien Diego Ulissi a remporté le Grand Prix cycliste de Montréal, dimanche après-midi, empêchant ainsi Peter Sagan de compléter le balayage ce week-end au Québec.

     

    Ulissi (UAE) a parcouru l’épreuve montréalaise de 205,7 km en cinq heures, 22 minutes et 29 secondes. Le cycliste de 28 ans a ainsi signé l’un des plus beaux succès de sa carrière, marquée jusqu’ici par six victoires d’étape au Tour d’Italie.

     

    Il a devancé dans l’ordre au fil d’arrivée Jesus Herrada (Movistar) et Tom-Jelte Slagter (Cannondale). Les favoris, dont Sagan (Boh Bora) et Greg van Avermaet (BMC), ont été piégés derrière.

     

    Espoir déçu pour Sagan

     

    Sagan espérait compléter le balayage après avoir triomphé vendredi au Grand Prix cycliste de Québec, défendant ainsi son titre acquis l’an dernier dans la Vieille Capitale. Le Slovaque tentait de reproduire l’exploit de Simon Gerrans en 2014, alors qu’il était devenu le premier cycliste à remporter les deux épreuves nord-américaines du circuit UCI World Tour au cours de la même année.

     

    Van Avermaet, le médaillé d’or aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, était le champion en titre au Grand Prix cycliste de Montréal. Il avait également terminé deuxième à Québec l’an dernier.

     

    Le Grand Prix cycliste de Montréal s’est déroulé de la même manière que lors des éditions précédentes, c’est-à-dire qu’un groupe de fugueurs — d’abord les Canadiens Matteo Dal-Cin (Équipe Canada) et Benjamin Perry (Israel Cycling Academy) lors des 120 premiers kilomètres, puis Ian Boswell (Sky) et Natnael Berhane (Dimension Data) pendant les 44 suivants — s’est échappé du peloton avant d’être progressivement rattrapé, mettant la table pour une fin de course endiablée.

     

    De nombreux cyclistes, dont Antoine Duchesne (Équipe Canada) et Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy), se sont ensuite succédé en tête de peloton, sans pouvoir se démarquer.

     

    Un groupe de six cyclistes, duquel faisaient partie notamment Ulissi, Herreda et Bauke Mollema, s’est alors détaché lors du dernier tour, et il n’a jamais pu être rattrapé. Ulissi a donc franchi en premier le fil d’arrivée de cette course de 17 boucles de 12,1 km autour du mont Royal.

     

    Duchesne en tête des Canadiens

     

    Duchesne a été le meilleur cycliste canadien en verte de sa 42e position, à 1 min 40 s d’Ulissi. Vendredi, Boivin avait été le meilleur représentant de l’unifolié en vertu de sa 29e place.

     

    Leurs compatriotes Jack Burke et Bruno Langlois ont respectivement fini 90e et 97e. Les autres représentants de l’unifolié Pier-André Côté, Alexander Cowan, Marc-Antoine Soucy, Ryan Anderson et Dal-Cin ont été contraints à l’abandon.

     

    Le Grand Prix cycliste de Québec sera de retour au moins jusqu’en 2018, alors que le Grand Prix cycliste de Montréal est assuré jusqu’en 2019. L’organisateur de ces événements depuis leur naissance en 2010, Serge Arsenault, a déjà exprimé le souhait de prolonger ces ententes à long terme, tout en espérant ajouter un troisième volet nord-américain — vraisemblablement à Boston ou New York.

     

    Les Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal servent de préparation aux Championnats du monde de cyclisme sur route de Bergen, en Norvège, du 17 au 24 septembre.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.